2019 dans les starting-blocks

Une nouvelle année débute et permettez-moi tout d’abord, lecteurs assidus de SportBusiness.Club, de vous souhaiter tous mes vœux de réussite pour 2019. Cette année sportive sera à placer derrière la perspective d’une autre étoile : celle que les filles de l’équipe de France de football comptent décrocher dans leur Coupe du monde disputée à domicile. Justement, 2019 sera placée sous le signe du sport féminin. Revue des événements marquants à venir.

Les compétitions

La Coupe du monde de football féminin, dont ce sera la huitième édition, sera donc l’événement marquant de cette année 2019 en France. C’est la première fois que cette compétition sera organisée dans le pays. Les Bleues tenteront de suivre la voie tracée l’an passée par leurs homologues masculins, champions du monde en Russie.

Les footballeuses porteront la visibilité du sport féminin comme les handballeuses françaises sacrées championnes d’Europe en décembre dernier. Ces dernières disputeront elles aussi leur championnat du monde en fin d’année ! Elles remettent en jeu leur titre mondial… à l’image des garçons qui dès la fin de cette semaine débutent leur mondial au Danemark et en Allemagne. L’année sportive 2019 sera encore rythmée par les traditionnels rendez-vous comme le Tournoi des Six Nations en rugby, le Tour de France cycliste ou Roland-Garros.

En tennis, l’année sera marquée par le nouveau format, très décrié, de la Coupe Davis. Finaliste lors de la dernière édition, la France est automatiquement qualifiée pour la phase finale qui se disputera à Madrid du 18 au 24 novembre, comme la Croatie, les Etats-Unis et l’Espagne. Huit autres équipes les rejoindront. Un premier tour qualificatif est prévu les 1er et 2 février.

Enfin, deux autres événements sportifs exceptionnels se disputeront en France en 2019 : le championnat d’Europe de volley-ball. Il sera partagé avec la Belgique, les Pays-Bas et la Slovénie. Mais la phase finale se jouera à Paris. Enfin, la Côte d’Azur, plus précisément Nice et Villefranche-sur-Mer, abritera les championnats du monde d’apnée à l’automne avec Guillaume Néry comme favori et ambassadeur.

  • 6 au 17 janvier : Auto-Moto – Rallye Raid Dakar (Pérou)
  • 10 au 27 janvier : Handball – 26e Championnat du monde masculin (Danemark/Allemagne).
  • 1er février au 6 mars : Rugby – 125e Tournoi des Six Nations.
  • 30 mars : Football – Finale de la 25e Coupe de la Ligue (Lille).
  • 14 avril : Cyclisme – 117e Paris-Roubaix (Roubaix).
  • 27 avril : Football – Finale de la 102e Coupe de France (Saint-Denis).
  • 27 avril : Auto – Paris e-Prix Formula-e (Paris).
  • 19 mai : Moto – Grand-Prix de France de Moto GP (Le Mans).
  • 26 mai au 9 juin : Tennis – 118e Internationaux de France (Paris).
  • 30 mai au 14 juillet : Cricket – 12e Coupe du monde (Angleterre et Pays de Galles).
  • 1 juin : Football – Finale de la 64e Ligue des Champions (Madrid).
  • 7 juin au 7 juillet : Football – 8e Coupe du monde féminine (France).
  • 15 et 16 juin : Auto – 87e 24 heures du Mans (Le Mans).
  • 15 juin : Rugby – Finale du Top 14 (Saint-Denis).
  • 21 au 30 juin : Omnisports – 2e Jeux européens (Biélorussie).
  • 23 juin : Auto – 60e Grand-Prix de France de F1 (Le Castellet).
  • 6 au 28 juillet : Cyclisme – 106e Tour de France (Bruxelles-Paris).
  • 31 août au 15 septembre : Basket-ball – 18e Coupe du monde (Chine).
  • 3 au 15 septembre : Apnée – Championnats du monde (Villefranche-sur-Mer)
  • 12 au 29 septembre : Volley-ball – 31e Championnat d’Europe masculin (France).
  • 20 septembre au 2 novembre : Rugby – 9e Coupe du Monde (Japon).
  • 17 au 20 octobre : Golf – Open de France (Guyancourt).
  • 8 au 24 novembre : Tennis – Phase finale de la Coupe Davis (Madrid).
  • 30 novembre au 15 décembre : Handball – 24e Championnat du monde féminin (Japon).

Les échéances

Jeudi 10 janvier, Paris sera à 2024 jours de l’ouverture de ses Jeux olympiques. Une date symbolique célébrée discrètement. A maintenant 5 ans et demi de l’événement le Comité d’organisation monte en puissance. Les recrutements se poursuivront durant l’année 2019 : on attend notamment l’arrivée d’un nouveau directeur marketing et commercial.

Paris 2024 devra aussi cette année dresser la liste des sports additionnels possibles. Le choix définitif ne sera pris qu’après les Jeux d’été de Tokyo 2020, mais le Comité international olympique donnera déjà un avis presque définitif au printemps prochain. L’instance sportive, qui s’installera fin janvier dans ses nouveaux locaux à Lausanne en Suisse, décidera aussi à cette période de la ville hôte des Jeux d’hiver 2026. Le choix se fera entre le duo Cortina d’Ampezzo/Milan en Italie et Stockholm en Suède.

En France, le principal chantier est celui de la mise en place de l’Agence Nationale du Sport la nouvelle instance chargée de gouverner le sport français, le haut niveau et le développement de la pratique auprès du grand public. La structure est présidée par jean Castex et est mise en place par un “préfigurateur” récemment nommé : Frédéric Sanaur.

Les événements

En dehors des compétitions, le monde du sport business se retrouvera lors de quelques événements récurrents, et notamment les Trophées Sporsora dont l’édition 2019 se tiendra le 15 février à Paris, à la Salle Gaveau. Avant cela, le 7 février, News Tank Football organise la deuxième édition de son Think Football.

Au printemps, l’Australie accueillera la 17e édition du Sport Accord, le colloque organisé par l’Association mondiale des fédérations internationales de sport. Enfin, au second semestre, le traditionnel Sportel, le marché international des programmes de sport, se tiendra à Monaco du 21 au 23 octobre, et le Grand Prix Stratégies du sport prendra place courant novembre.

© SportBusiness.Club. Janvier 2019.