L’OM embarque Hyundai

Sponsoring

Hyundai devient partenaire de l'Olympique de Marseille pour deux ans
Hyundai met 70 véhicule à disposition de l’Olympique de Marseille

Sur le parking de la Commanderie, le centre d’entraînement de l’Olympique de Marseille, une vingtaine de Tucson, le SUV vedette de Hyundai, attendent leurs nouveaux propriétaires : les joueurs du club phocéen. Mardi 17 octobre, le constructeur coréen a officiellement signé son partenariat avec le club phocéen. L’accord de deux ans prévoit le prêt de 70 véhicules, staff compris. Même, Jacques-Henri Eyraud, le président marseillais, a pris le volant d’un Tucson noir “executive 141 chevaux boite automatique 7 vitesses” flambant neuf.

«C’est une belle journée car nous accueillons un partenaire international qui est déjà très présent dans le football, a déclaré le patron de l’OM. Avoir un partenaire auto c’est déjà répondre à un besoin pratique, car nous nous déplaçons souvent». Le contrat a été signé avec le concessionnaire local, le groupe Baldassari. Les voitures seront changées tous les six mois puis revendues en occasion. On pourra ainsi jouer les remplaçants de Florian Thauvin au volant d’un Tucson gris métallisé.

Le plan ambassadeurs

Paul Baldasseri (Hyundai), Jacques-Henri Heyraud (OM), Christophe Duchatelle (Hyundai)

L’accord avec l’OM, signé via l’agence Lagardère Sports, n’est pas au niveau de celui liant Hyundai à l’Olympique Lyonnais depuis 2012. A Lyon, la marque est le partenaire principal et elle s’affiche sur les maillots des joueurs. D’ailleurs, ces derniers doivent obligatoirement se rendre à l’entrainement au volant d’une voiture du constructeur. C’est dans leurs contrats. Si ce n’est pas le cas, le joueur fautif est prié de se garer dans le parking public ! A Marseille, le logo de Hyundai sera diffusé sur les panneaux Led entourant le terrain. Des opérations événementielles seront réalisées, comme à Lyon où la marque prête des voitures aux supporters afin qu’ils se rendent avec au stade.

L’opération marseillaise s’inscrit dans le «plan ambassadeurs» mis en place par Hyundai l’an passé. Il s’agit d’aider les concessionnaires à réaliser des accords locaux. Au total 250 contrats ont été signés à travers la France avec des clubs de football, de handball, de volley ou simplement avec des sportifs individuels. «Le sport est un terrain fertile car les supporters s’engagent beaucoup avec leur club», assure Christophe Duchatelle, directeur commercial de Hyundai France qui fixe des objectifs élevés à Marseille. «Au niveau national, le taux de notoriété de Hyundai s’élève à 13,7%, explique t-il. Comme à Lyon, nous allons gagner des points, je pense rapidement 10 points de plus». L’OM devrait permettre à son nouveau partenaire d’aller… droit au but.


L’OM poursuit son programme marketing

Avec les annonces d’Orange, comme sponsor maillot, et de Huyndai, comme partenaire, l’Olympique de Marseille enrichit son programme marketing. «Notre projet est sur la durée, et nous cherchons des partenaires solides, explique Jacques-Henri Heyraud, président de l’OM. Nous avons des discussions avancées avec d’autres marques, d’autres secteurs. L’image du club est forte et a des aspérités, mais ce n’est pas mauvais dans une entreprise».