Aesio assure sa notoriété grâce au sport.

La marque s’affiche sur les maillots des footballeurs de l’AS Saint-Etienne, les manches des filles du Paris FC et depuis peu les espaces publicitaires classiques. Avec un chiffre d’affaires d’1,7 milliard d’euros Aesio est l’un des leaders français de l’assurance des personnes. Mais personne ne connait la marque. Normal : elle est née en juillet 2016 de la fusion de trois mutuelles, Adrea, Apréva et Eovi MCD. Aeso revendique 3 millions d’adhérents.

«Nous avons une logique de communication BtoB et BtoC, explique Emmanuel Roux, directeur général du groupe Aesio. D’une part nous devons fédérer nos partenaires et clients et pour cela les événements sportifs sont une bonne réponse. D’autre part, nous installons progressivement une marque grand public en anticipant la fusion de nos trois mutuelles en 2020. Nous sommes dans une dynamique de notoriété et évidemment le sport, de fait de sa médiatisation, nous offre la visibilité que nous recherchons.»

La vitrine de la politique de sponsoring sportif d’Aesio est donc le maillot des Verts de Saint-Etienne. Le budget s’élèverait à plus d’1,5 million d’euros annuels selon la presse. Aesio succède à Eovi MCD qui peu à peu s’effacera derrière sa marque mère. «Le groupe est présent dans le sport depuis très longtemps via nos mutuelles qui ont noué des relations de proximité avec leurs clubs locaux», poursuit Emmanuel Roux.

Du sponsoring sportif de terrain

Outre Saint-Étienne en football la présence du groupe dans le sport est en effet importante : Montpellier Handball avec Eovi MCD, l’Elan de Chalon en basket-ball avec Adrea Mutuelle, le RC lens en foot avec Apréva… «Il existe plein d’autres partenariats plus modestes localement autour de bassins de vie plus petits sur lesquels rayonnent nos marques de mutuelles depuis longtemps, indique Emmanuel Roux. Le groupe Aesio a une ambition nationale, mais au départ tout vient du terrain

Ces accords devraient passer sous la marque unique Aesio comme ceux récemment signés avec le Racing 92 en rugby et le Paris FC en football. D’un côté il s’agit d’aider les écoles de rugby, de l’autre de soutenir l’équipe féminine. Des accords qui apportent du sens selon Emmanuel Roux : «Nos mutuelles ont la volonté de ne pas être seulement des acteurs économiques mais aussi des acteurs sociaux et sociétaux,» affirme le dirigeant d’Aesio.

L’arrivée du groupe comme sponsor d’équipes parisiennes n’est également pas le fruit du hasard. «Nous développons une marque nationale et visons l’Ile-de-France, précise Emmanuel Roux. Si les mutuelles d’Aesio sont très fortes dans d’autres régions ce n’est pas le cas ici où nous estimons avoir une marge très importante de développement.» Cette marge sera encore plus importante quand le groupe Aesio se rapprochera à horizon 2020 de Macif, une autre marque qui aime aussi beaucoup le sport et la voile en particulier.

© SportBusiness.Club. Novembre 2018.