2020 : l’agenda du sport-business

L’agenda 2020 sera forcément olympique. Cette année le sera d’autant plus qu’à l’issue des Jeux de Tokyo c’est à Paris que flottera le drapeau olympique. Toutefois, pour le monde du sport-business il y aura également beaucoup d’autres événements à se mettre sous la dent durant les douze prochains mois.

Janvier, février, mars.

C’est Paris 2024 qui ouvre la bal dès le 8 janvier. Les représentants du COJO (Comité d’organisation des jeux olympiques) seront à Lausanne en Suisse devant la Commission exécutive du Comité international olympique (CIO) afin de faire valider Tahiti et la Place de la Concorde comme nouveaux sites de compétition pour les Jeux. Cette réunion sera suivie par une Session du CIO puis par les Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver. D’autres réunions de la Commission exécutive sont prévues dans l’année. En février, la planète du marketing sportif se donnera rendez-vous à Paris avec la première édition de la Global Sports Week (5, 6 et 7 février) au Carrousel du Louvre. L’événement sera précédé par la cérémonie des Trophées Sporsora et des colloques Riges (Rencontres internationales des grands événements sportifs) et Think Football. Il faudra également retenir les 15 et 22 mars, dates des deux tours des élections municipales, et le 29 mars… le dernier passage à l’heure d’été.

L’agenda sportif : En sports mécaniques, rallye Dakar (5 au 17 janvier) ; Jeux olympiques de la Jeunesse à Lausanne en Suisse (9 au 22 février) ; En handball, Championnat d’Europe masculin de handball (10 au 26 janvier) ; En tennis, Australia Open (20 janvier au 2 février) ; En basket-ball, match de la saison régulière de NBA à Paris (24 janvier) ; En rugby, Tournoi des Six Nations (1er février au 14 mars) ; En foot US, Superbowl (2 février) ; En aviron, championnats du monde indoor à Paris (7 et 8 février) ; En tennis, nouveau tournoi féminin de Lyon (2 au 8 février) ; En cyclisme, Paris-Nice (8 au 15 mars) ; Allumage de la flamme olympique de Tokyo 2020 à Olympie (12 mars) ; En football, OM/PSG (22 mars) ; En football, France/Ukraine (27 mars) puis France/Finlande (31 mars).

  • 8 janvier : Commission exécutive du CIO
  • 10 janvier : Session du CIO
  • 22 janvier : Colloque Sport & Démocratie
  • 24 janvier : Journée internationale du sport féminin
  • 3 au 8 février : Semaine olympique et Paralympique à l’école
  • 4 février : Wind, festival des films de voile
  • 4 février : Trophées Sporsora
  • 5 février : Colloques Riges et Think Football
  • 5 au 7 février : Global Sports Week
  • 17 février : Cérémonie des Laureus
  • 3 mars : Congrès de l’UEFA
  • 3 au 5 mars : Commission exécutive du CIO
  • 3 au 6 mars : Sportel Miami
  • 4 mars : Journée mondiale du tennis
  • 16 au 22 mars : Festival du film de football à Bilbao

Avril, mai, juin.

Ces trois mois seront dominés par l’enchaînement Roland-Garros, Euro 2020 puis départ du Tour de France. Pour le business, les professionnels institutionnels mondiaux du sport se retrouveront à Pékin en Chine pour la convention annuelle de Sport Accord (19 au 24 avril). Chez Paris 2024, la commission des appels d’offres devrait annoncer les équipementiers retenus pour les Jeux de 2024 : ils ne seraient qu’une dizaine d’entreprises à avoir déposé un dossier pour habiller, selon les lots, les athlètes de l’équipe de France en compétition ou lors des cérémonies, ou encore les volontaires. Par ailleurs, c’est au printemps que devrait être déposé et discuté dans les deux Assemblées le projet de loi Sport et société porté par Roxana Maracineanu.

L’agenda sportif : En athlétisme, Marathon de Paris (5 avril) ; En e-sport, rencontres de l’Overwatch League à Paris (11 et 12 avril, 9 et 10 mai, 13 et 14 juin) ; en football, finale de la Coupe de la Ligue (4 avril) ; En cyclisme, Paris-Roubaix (12 avril) ; en auto, e-Prix de Paris (18 avril) ; En football, finale de la Coupe de France (25 avril) ; En cyclisme, Tour d’Italie (9 au 31 mai) ; En rugby, finales de la Challenge Cup et de la Champions Cup à Marseille (22 et 23 mai) ; En football, dernière journée du championnat de Ligue 1 (23 mai) ; En tennis, Roland-Garros (24 mai au 7 juin) ; En football, finales de la Ligue Europa (27 mai) et de la Ligue des Champions (30 mai) ; en football, Euro 2020 (12 juin au 12 juillet) ; En auto, 24 Heures du Mans (13 et 14 juin) ; En rugby, finale du Top 14 (26 juin) ; En cyclisme, départ du Tour de France (27 juin au 19 juillet) ; En auto, Grand Prix de F1 de France (28 juin) ; En tennis, tournoi de Wimbledon (29 juin au 12 juillet).

  • 19 au 24 avril : Sport-Accord
  • Juin : Congrès de la FIFA
  • 23 juin : Assemblée générale Union Sport & Cycle
  • 23 juin : Journée olympique

Juillet, août, septembre.

En France, le petit monde de l’économie du sport aura l’esprit tourné vers Tokyo où se succèderont les Jeux olympiques et paralympiques. Plusieurs agences seront engagées sur l’organisation du Club France, qui devrait échoir à quelques encablures du village olympique. Les sponsors officiels de Paris 2024 effectueront, eux, des repérages. Pour le COJO, l’échéance sera ponctuée par la production d’une séquence de quelques minutes en toute fin des cérémonies de clôture. Pensé et conçu par Thierry Reboul, le directeur de l’événementiel à Paris 2024, et ses équipes, cette courte partie devra refléter au monde entier le concept des Jeux Made in France. Enfin, l’édile parisien, désigné quelques mois plus tôt par les électeurs, sera chargé de ramener en France le drapeau aux cinq anneaux olympiques qui flottera dans la capitale pour les quatre prochaines années : l’olympiade de Paris 2024 sera alors officiellement ouverte !

L’agenda sportif : Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet au 9 août) ; En football, reprise de la ligue 1 (7 août) ; Championnats du monde de vol à voile en France (8 au 22 août) ; En cyclisme, tour d’Espagne (14 août au 6 septembre) ; Jeux Paralympiques de Tokyo (25 août au 6 septembre) ; En athlétisme, UTMB (28 août) ; En tennis, US Open (31 août au 13 septembre) ; En golf, Ryder Cup (25 au 27 septembre) ; Championnats du monde de cyclisme (26 et 27 septembre).

  • 18 et 19 juillet : Commission exécutive du CIO
  • 21 et 22 juillet : Session du CIO
  • 7 et 8 septembre : Salon Sport Achat

Octobre, novembre, décembre.

La fin de l’année 2020 sera marquée par les assemblées générales électives au sein des fédérations sportives. Cette période durera jusqu’au printemps 2021 où sera désigné le président du Comité national olympique et sportif français. Chez Paris 2024, on fera les cartons : le COJO déménagera dans son nouveau siège au Nord de Paris, à la Plaine Saint-Denis. Enfin, fin décembre, le programme des Jeux de 2024 sera quasi-définitivement scellé lors d’une commission exécutive du CIO.

L’agenda sportif : En voile, départ du Vendée Globe (8 novembre) ; En handball, championnat d’Europe féminin (4 au 20 décembre).

  • 1er au 11 octobre : Paris Motors Show
  • 6 au 8 octobre : Commission exécutive du CIO
  • 23 au 27 octobre : Paris Games Week
  • 26 au 28 octobre : Sportel Monaco
  • 16 au 28 octobre : Smart & Sport Cities
  • 28 octobre : Journée mondiale du judo
  • Novembre : Grand Prix Stratégies du Sport
  • 8 au 10 décembre : Commission exécutive du CIO
  • 12 décembre : Sommet olympique

© SportBusiness.Club Janvier 2020


Ce qu’attendent les Français

Mise à jour, dimanche 5 janvier 2020. Selon un sondage Odoxa réalisé pour RTL et Groupama, les trois principaux événements sportifs par les Français en 2020 sont les Jeux olympiques de Tokyo, l’Euro de football et le Tour de France. «En tête de leurs souhaits, les Français seraient aux anges si la délégation tricolore à Tokyo battait son record de médailles qui date de 2008 (43), commente Emile Leclerc, directeur des études chez Odoxa. Aux coudes à coudes, la victoire d’un Français dans le Tour de France (32% auprès des Français et 32% auprès des amateurs de sports) et celle des Bleus à l’Euro (31% et 39%) complètent le podium des performances les plus souhaitées par les Français.»

Le footballeur du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé, est le sportif sur lequel comptent le plus les Français en 2020. «En tête, Kylian Mbappé : 46% des Français et 53% des amateurs de sport le désignent, observe Emile Leclerc d’Odoxa. La nouvelle star du football pourrait réaliser trois performances attendues par les Français : gagner l’Euro, la Ligue des Champions voire gagner les JO comme il le souhaite.» Suivent dans ce classement le judoka Teddy Riner, à la conquête d’une troisième médaille d’or olympique, et le cycliste Julian Alaphilippe dont certains aimeraient voir remporter le Tour de France.

Parmi les principaux événements sportifs qui se dérouleront en 2020, quels sont ceux que vous attendez le plus ?*

  • Les Jeux Olympiques de Tokyo : 36%
    • Amateurs de sport : 42%
  • L’Euro de football : 30%
    • Amateurs de sport : 40%
    • Hommes : 41%
  • Le Tour de France : 25%
    • Amateurs de sport : 24%
    • Plus de 65 ans : 47%
  • La Ligue des Champions de football : 14%
    • Amateurs de sport : 18%
    • 18-24 ans : 29%
  • Le Tournoi des VI Nations 13%
    • Amateurs de sport : 18%
  • Roland Garros : 12%
    • Amateurs de sport : 13%
  • Le Dakar : 8%
  • Le Vendée Globe : 8%
  • Ne sait pas : 7%

Selon vous, parmi les sportifs français suivants, quels sont ceux qui marqueront le plus l’année 2020 ?*

  • Kylian Mbappé (football) : 46 %
    • Amateurs de sport : 53%
    • 18-24 ans : 58%
  • Teddy Riner (judo) : 37%
    • Amateurs de sport : 41%
  • Julian Alaphilippe (cyclisme) : 17%
    • Amateurs de sport : 19%
  • Florent Manaudou (natation) : 16%
  • Thibaut Pinot (cyclisme) : 12%
  • Kevin Mayer (athlétisme) : 8%
  • Gaël Monfils (tennis) : 7%
  • Clarisse Agbégnénou (judo) : 5%
  • Charlotte Bonnet (natation) : 3%
  • Ne sait pas : 8%

Enquête réalisée par Odoxa pour RTL et Groupama auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 2 et 3 janvier 2020. Panel : 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 563 amateurs de sport. *Deux réponses possibles.