Pour ASO c’est l’heure de Time To

© ASO/A.Vialatte

Il est temps pour Amaury Sport Organisation (ASO). Time To est la nouvelle plateforme d’inscriptions de l’organisateur d’événements sportifs, un site chargé de mettre en avant les épreuves de masse, running et cyclisme, de la filiale du groupe Amaury. Le but est de développer l’esprit communautaire de ces sportifs amateurs, et de leur proposer de nouvelles occasions de pratiquer, et de s’engager dans les épreuves ASO. «Cette notion de sport communautaire est une vraie révolution pour les épreuves de masse, et il convenait d’être en interface avec cette attente, explique Stéphane Ruault, responsable du projet Time To chez ASO. Les coureurs restent dans un esprit de performance, mais en s’évaluant par rapport à d’autres de leur groupe. Les données techniques, les data, sont également devenues importantes».

Time To, qui succède à la plateforme Asochallenge, répond aussi à des nécessités techniques comme la prise en charge de 25 devises différentes car la marque a vocation à devenir internationale. Adaptation aussi aux usages : 80% des inscriptions de certaines épreuves sont réalisées via le smartphone. La nouvelle plateforme contrôle également mieux les flux, telle la gestion en 12 heures des 4.000 premiers inscriptions au marathon de Paris 2019.

Convertir 1,3 million d’inscrits

«Le coureur pourra également choisir plus facilement son épreuve, son sas de départ et bénéficier d’un coaching personnel», précise Stéphane Ruault. Cet aspect accompagnement sera mis en avant grâce à des conseils d’entraînement et des contenus personnalisés poussés selon le profil athlétique de la personne et de ses performances. Time To se présente aussi comme un mini réseau social permettant la mise en relation entre amis ou athlètes de niveaux équivalents.

Le premier enjeu pour ASO est de convertir les 1,3 million d’inscrits à Asochallenge en membres de la nouvelle plateforme dont l’objectif est de devenir la plus grande base de données d’Europe dans ce domaine. Un outil qui pourrait, bien-sûr, intéresser les marques. «Même si chaque épreuve d’ASO possède ses propres partenaires, il est possible de développer sur certains secteurs des offres commerciales transversales», indique Stéphane Ruault.


Les épreuves de masse d’ASO

  • Courses à pied
    • Semi et marathon de Paris
    • Semi et marathon de Barcelone
    • Run in Lyon, Run in Marseille, Run in Reims, Run In Mont Saint-Michel
    • Adidas 10K Paris
    • Run My City
  • Cyclisme
    • L’Etape du Tour, L’Etape Wales
    • Explore Corsica
    • Roc d’Azur
  • Épreuves athlétiques
    • The Mud Day Paris, The Mud Day Lyon, The Mud Day Pays d’Aix