Balles neuves pour le Village de Roland-Garros

Fini le camping et les tentes. Le Village des partenaires de Roland-Garros s’installe cette année dans un bâtiment en dur et tout neuf. C’est une petite révolution (de velours) pour les partenaires du tournoi et leurs invités. le nouveau site est beaucoup plus vaste que l’ancien village de toile. Trois fois plus grand. «Les loges gagnent 80% de surfaces, et passent de 75 mètres carrés à 125», explique Nathalie Sergent, directrice partenariats, hospitalités, et grand public de la FFT qui fait la visite du nouveau lieu.

Plus grand, mais aussi plus confortable et élégant, le Village gagne en standing. «Avec le choix des matériaux, des couleurs, nous sommes dans le chic parisien, affirme Nathalie Sergent. Exposé plein sud, entre les courts Philippe Chatrier et Suzanne Lenglen, le Village est surtout replacé au coeur de Roland-Garros». Réparties sur deux étages, les dix-sept loges sont installées autour d’un vaste patio recouvert de bois et planté de trois pins à l’ombre desquels les invités peuvent discuter tennis ou business confortablement assis sur l’un des nombreux bancs. Cette cour en “U” s’ouvre par une vaste baie vitrée offrant un vue panoramique sur les nouveaux courts 7 et 9. Un adhésif permet aux VIP de suivre les échanges à l’abris des regards du public. Ouf !

Un lobby digne d’un palace

«Ce bâtiment est la première traduction du livre blanc de la marque Roland-Garros que nous avons rédigé pour le nouveau stade, indique Nathalie Sergent. Il fallait répondre à plusieurs contraintes et prendre en compte les besoins de beaucoup d’acteurs : les joueurs, les spectateurs, les médias, les clients et les VIP».

Les invités, justement, devront changer leurs habitudes… et de porte. L’accès plutôt étroit de l’avenue Gordon Bennett laisse place à une entrée beaucoup plus vaste située avenue de la Porte d’Auteuil. Les plus chanceux pourront être déposés par un véhicule officiel (une Peugeot, bien-sûr) devant les grandes portes du bâtiment et sa façade vitrée. Une fois à l’intérieur, le spectateur se retrouve dans un lobby digne d’un Palace, conciergerie… et Trophée de la Coupe Davis inclus. Par rapport à l’ancien accueil, l’espace a aussi triplé de volume et gagné en confort, aussi bien pour les invités que pour les réceptionnistes.

Un Village haut de gamme… et plus cher !

Au Village, a proprement parlé, sont présents la quasi totalité des partenaires de Roland-Garros. Seuls Babolat et Adidas n’ont pas souhaité s’y installer. Absent dans l’ancien site, BNP Paribas a en revanche rejoint le nouveau lieu. Les emplacements ont été choisis par les marques… dans l’ordre de la hiérarchie du programme marketing. Partenaires Premium, Emirates, a préféré le premier étage, et la loge plus vaste, Peugeot, a choisi le niveau du patio, mais avec vue sur les courts. Mise à disposition sans aucune installation, chaque loge est décorée par son locataire, à sa charge.

Plus pratique aussi, le nouveau Village, qui pourra accueillir 11.000 privilégiés durant la quinzaine, offre un accès quasi direct aux courts Philippe Chatrier, à dix mètres, et Suzanne Lenglen, juste un peu plus loin. Question logistique, chaque loge, et c’est nouveau, dispose d’un bureau privatif et d’une remise avec chambre froide et cuisine. Une porte à l’arrière remet une circulation discrète pour le personnel.

Une vraie montée en gamme, donc, qui se traduit aussi par une augmentation des tarifs. Le coût d’une loge est inclus dans l’accord global du partenariat de la marque. Seule, elle est estimée à plus de 300.000 euros. L’augmentation du prix serait substantielle : autour de 20%. En revanche, le partenaire pourra disposer de son espace toute l’année pour organiser, pourquoi pas, un séminaire interne. Il faudra tout de même éviter l’hiver, car le chauffage n’a pas été installé.


Les marques présentes au Village de Roland-Garros

Rez-de-chaussée : BNP Paribas, Lavazza, Orange, Lacoste, Peugeot, Perrier, Adecco, Unilever (Magnum).

Premier étage : Emirates, Mastercard, Moët Hennessy, Potel & Chabot / FFT, Longines, Engie, JC Decaux, Accor, Lagardère.


Les VIP devront cohabiter avec les arbitres

Le nouveau bâtiment du Village ne sera pas destiné uniquement aux invités des partenaires de Roland-Garros. Il abrite aussi quelques bureaux de la Fédération française de tennis et, durant le tournoi, les 305 arbitres. Ils sont installés au premier sous-sol, juste au-dessus du niveau réservé aux 250 ramasseurs de balles du tournoi. En descendant encore d’un niveau tout ce petit monde pourra accéder à un couloir desservant le court central, d’une part, et le court Suzanne Lenglen, d’autre part. Un passage secret pour les déplacements discrets.