BNP Paribas fait une coupe dans ses partenariats

Sponsoring. Finie la Coupe Davis pour BNP Paribas. L’établissement bancaire a fait savoir vendredi 22 mars qu’il ne poursuivait pas son partenariat dans cette compétition avec la fédération internationale de tennis (ITF). Partenaire titre de cette coupe mondiale des nations, la banque française était engagée derrière la Coupe Davis depuis 17 ans. BNP Paribas précise toutefois que «le sponsoring titre se poursuit» pour la compétition féminine, la “Fed Cup par BNP Paribas”, les compétitions jeunes, la “Fed Cup Junior par BNP Paribas” et la “Coupe Davis Junior par BNP Paribas” ainsi que pour la “BNP Paribas World Team Cup” un événement réservé au tennis-fauteuil. Sans compter, évidemment, Roland-Garros où la banque a prolongé jusqu’en 2021.

«Nous avons décidé avec l’ITF de conclure le partenariat “Coupe Davis par BNP Paribas” (…) au moment où le format de la compétition évolue, explique Bertrand Cizeau, Directeur de la Communication et Directeur adjoint de l’Engagement d’entreprise chez BNP Paribas dans un communiqué. «Nous sommes heureux d’avoir été aux côtés des fans, des joueurs et du public, partout dans le monde, et d’avoir partagé leur passion lors de matchs inoubliables.», poursuit-il.

Selon nos informations BNP Paribas aurait surtout mal pris de ne pas avoir eu droit au chapitre lorsque que l’ITF a cédé les droits de la Coupe Davis à Kosmos, la société du footballeur espagnol Gérard Piqué. L’accord, conclu début 2018, s’élève à 2,4 milliards d’euros sur 25 ans. La banque française, un des principaux sponsors du tennis mondial, aurait indiqué à l’époque son opposition au changement du format de la compétition. La nouvelle Coupe Davis, dont la phase finale se disputera à Madrid du 18 au 24 novembre 2019, recherche, du coup, son prochain sponsor-titre.

© SportBusiness.Club. Mars 2019