Ineos dans le peloton du sport

L’homme le plus riche de Grande-Bretagne aime le sport. En 2019, Sir Jim Ratcliffe, dont la fortune a été estimée à 23,5 milliards d’euros, s’est offert l’une des premières équipes cyclistes mondiales, Team Sky qui en mars est passé sous pavillon Ineos, géant mondial de la pétrochimie. En juillet, son jeune poulain colombien, Egan Bernal, allait s’imposer dans le Tour de France. Fin août, le milliardaire s’achetait l’OGC Nice pour une centaine de millions d’euros, et en octobre ce fut, pour une vingtaine de millions d’euros, le financement d’une tentative de record non-officiel du marathon : moins de deux heures avec le kenyan Eliud Kipchoge. Ineos, par ailleurs partenaire du bateau britannique de la prochaine Coupe de l’America, fait une entrée fracassante dans l’univers du sport.

< février 2019avril 2019 >


L’actualité de mars 2019 c’était aussi…

En tennis, BNP Paribas ne poursuit pas avec la Coupe Davis dont la banque est partenaire depuis 17 ans mais qui change de format en novembre. Point P annonce son nouveau Team d’athlètes : douze au total. Le volume d’activité des clubs professionnels de football s’élève 2,8 milliards d’euros, selon le rapport annuel de la Ligue de football professionnel. A Paris 2024, Marlène Masure devient directrice du marketing et succède à Frédéric Longuépée, parti en décembre. La surfeuse Pauline Ado devient ambassadrice d’Europ Assistance.


Podcast

Jacques Pestre, directeur général adjoint de Point P.

JanvierFévrier MarsAvrilMai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre