Cérémonie d’ouverture : mode d’emploi

Événementiel. La France, le monde et le foot. Ce sont les trois thèmes de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde féminine de football. L’événement est stratégique car il est chargé de donner le ton à la compétition qui débute vendredi 7 juin au Parc des Princes à Paris avec le match France / République de Corée. L’exercice* est réalisé en interne par le Comité d’organisation local (Col) de France 2019 et non, comme c’est souvent le cas, imaginé et conçu par une agence événementielle.

«Nous sommes les mieux placés pour savoir ce que l’on veut dire», assure Aurélie Moueix, responsable événementiel à France 2019 dont l’imagination pour construire ce show doit se confronter à quelques réelles contraintes. «Il n’y a avait pas de cahier des charges imposé par la FIFA, excepté le fait que le spectacle ne doit pas dépasser dix minutes, poursuit-elle. Il a fallu composer avec des éléments techniques comme les emplacements des caméras, par exemple.» Ainsi, Ettie, la mascotte, n’arrivera pas du ciel sur la pelouse du Parc des Princes : impossible à cause des câbles installés pour la spidercam cette caméra qui survole le terrain. Il fallait aussi préserver la pelouse. «Nous avons eu plusieurs réunions avec les jardiniers du stade,» confie Aurélie Moueix.

300 artistes mobilisés

«Nous avons tenté de trouver des idées qui n’avaient pas été utilisées ailleurs,» poursuit la responsable événementiel. La cérémonie d’ouverture du mondial féminin n’a donc pas de tyrolienne, trop marquée Roland-Garros, mais elle a été composée comme un show musical autour de Jain. L’artiste française ne vient pas pour une seule chanson. «Elle est intégrée dans les trois tableaux, avec trois chansons,» révèle Aurélie Moueix. Ce sont Makeba, Heads Up, issus de son premier album, et Gloria, son dernier single.

Trois parties, donc, et trois thèmes composent cette cérémonie d’ouverture. Le premier rend hommage aux neuf villes-hôtes de la Coupe du monde. C’est ensuite le tour des 24 équipes qualifiées avec sur le terrain 264 danseurs aux couleurs des sélections nationales. Enfin, le show se conclut par une célébration du football. «Du foot en général et pas seulement du foot féminin,» insiste Aurélie Moueix. Plus de 300 personnes sont mobilisées pour l’événement, dont une quinzaine pour la production, sous la houlette de deux chorégraphes. Les répétitions ont débuté fin mai et la toute dernière, en costume, se tient au Parc des Princes vendredi matin, quelques heures avant le show de la cérémonie et celui des meilleures footballeuses de la planète qui suivra un mois durant.

© SportBusiness.Club. Juin 2019

(*) Des cérémonies de pré-match, de quelques minutes, ont également été imaginées pour ouvrir chaque rencontre du mondial


Le rêve Americana de Jain en Adidas

Ce sera chaussée d’Adidas que Jain pénétrera sur la pelouse du Parc des Princes pour la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde, ce sera avec avec des Adidas aux pieds. La chanteuse devient l’ambassadrice d’un des modèles emblématiques de la marque, Americana. Adidas, partenaire officiel de la FIFA et de la Coupe du Monde France 2019, équipe déjà tous les volontaires et officiels du tournoi français. La marque aux trois bandes est par ailleurs liée à plusieurs personnalités de la musique, comme Pharrell Williams ou Beyoncé, autres artistes de Sony Music, comme Jain.