Coupe du monde : les recettes pub explosent

Les températures montent et la caisse enregistreuse de TF1 Publicité chauffe. Selon les observations de Kantar, les recettes publicitaires brutes liées à la Coupe du monde féminine de football atteignent déjà près de 14 millions d’euros. Et ce chiffre, estimé à un peu moins de la moitié en net, est provisoire car l’institut d’études a arrêté ses compteurs après les phases de poules. Autant dire que les perspectives sont plutôt bonnes pour la suite. Surtout si l’équipe de France franchit ce vendredi soir le cap des quarts de finale.

Un match des Bleues, c’est minimum 2 millions de recettes nettes assurées. Le record, sur les phases de poules, a été observé lors de Nigéria / France avec 4,8 millions d’euros brutes d’investissements. Au final, si tout se passe bien, TF1 peut espérer dépasser 20 millions d’euros de recettes publicitaires brutes sur l’événement. Ce montant serait même synonyme de rentabilité directe pour le groupe, compte-tenu du coût d’acquisition des droits de l’événement : il s’élèverait à 12 millions d’euros, selon des confidences de la Fédération française de football. TF1 a même cédé une partie des droits à Canal+, ce qui a fait baisser la facture.

L’an passé, pour la Coupe du monde en Russie, celle des hommes, TF1 avait engrangé 110,5 millions d’euros de recettes publicitaires brutes, d’après Kantar, soit environ 55 millions d’euros nets. Le groupe avait annoncé un coût des programmes de 71,7 millions d’euros pour le Mondial 2018. Cela signifie une perte d’environ 15 millions d’euros pour la Une. Ce ne sera pas le cas pour la Coupe du Monde des filles. Une très bonne nouvelle, car jusqu’alors le sport était généralement un poste de pertes pour les chaînes.

© SportBusiness.Club. Juin 2019.


Coupe du monde féminine de football : investissements publicitaires sur TF1 et TMC.

Investissements bruts dans les écrans publicitaires encadrant les matchs et lors des mi-temps de la Coupe du monde féminine de football diffusés sur TF1 et TMC du 7 au 20 juin : 13.991.330 euros

Top des annonceurs :

  • Crédit Agricole : 629.000 euros
  • Volkswagen : 579.650 euros
  • Nike : 561.780 euros
  • Renault : 504.220 euros
  • EDF : 398.360 euros
  • Orange : 388.450 euros
  • McDonad’s : 342.784 euros
  • Peugeot : 315.900 euros
  • Mercedes Benz : 313.600 euros
  • Citroën : 313.400 euros

Source : Kantar

1 Rétrolien / Ping

  1. Une Coupe du Monde millionnaire | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.