Damien Seguin, skipper et égérie d’Apicil

Ce n’est pas un seul coup de main que va recevoir Damien Seguin sur la Transat Jacques Vabre. Le navigateur, qui s’est élancé dimanche sur son monocoque Apicil, pourra compter sur plusieurs dizaines de mains gauches, celles symboliquement dessinées par les enfants du Havre invités à soutenir ce marin hors norme, champion paralympique, né sans main gauche. Une opération de sensibilisation menée par son sponsor, le groupe de protection social Apicil.

Le groupe est avec le skipper depuis l’an passé et la Route du Rhum après s’être affiché plusieurs années avec l’Olympique lyonnais dans le football. «Nous ne nous y retrouvions pas,» confie Jean-Philippe Guérin, responsable du sponsoring chez Apicil, groupe tourné vers les questions du handicap, de la vieillesse ou de la réinsertion sociale des personnes. La voile et surtout leur skipper apparaissent mieux en ligne avec les valeurs de l’entreprise. «Damien Seguin drive totalement l’image de la marque aujourd’hui, affirme le dirigeant. Nous capitalisons totalement sur lui

Un gain de 3 points en notoriété spontanée

En deux ans, Damien Seguin est ainsi devenu l’ambassadeur et l’icône d’Apicil. «Il incarne la société et cela se confirme par les études», indique Jean-Philippe Guérin qui s’appuie sur des résultats réalisés par Ipsos. En 2018, la Route du Rhum a fait gagner 3 points de notoriété spontanée à Apicil, à 13%. Dans le même temps, la notoriété de Damien Seguin a doublé et est passée de 10% à 20%. «C’était notre première expérience et nous n’avions pas encore mis toutes nos billes,» sourit le responsable du sponsoring.

Cette année, pour la Transat Jacques Vabre, Damien Seguin, qui pour l’occasion fait équipe avec Yoann Richomme, se montre dans les publicités d’Apicil. «Il apparaît sur les visuels affichés dans les gares, les aéroports, et dans le billboard de partenariat de la météo sur France 3,» détaille Jean-Philippe Guérin. Au total, Le groupe de protection sociale, qui investit 1,2 million d’euros sur 5 ans dans ce programme voile, remet autant en activation. «Il s’agit de réallocations au sein du budget communication,» précise le responsable. Au Havre, dans son pavillon installé au Village départ de la Transat, Apicil proposait aux visiteurs un Escape Game autour des différents handicaps et sens. Pour faire bonne figure dans la course, Damien Seguin devra effectivement s’évader de la flotte.

©️ SportBusiness.Club Octobre 2019