«Le sportif, un candidat évident pour Danse avec les Stars»

Interview : Fabrice Bailly. Le directeur des programmes de TF1 explique qu’un sportif est un bon candidat pour une émission de divertissement comme Danse avec les Stars. Ladji Doucouré, ancien champion du monde sur 110 mètres haies, et Sami El Gueddari, qui a participé aux Jeux paralympiques de Londres 2012 et Rio 2016 en natation, sont présents dans la dixième saison de ce concours diffusé depuis le 21 septembre dernier sur la Une. A ce duo, il faut ajouter Yohann Riou, le trublion commentateur sportif de la Chaîne l’Equipe.

Pourquoi inviter des sportifs parmi les candidats de Danse avec les Stars ?

Fabrice Bailly : «En fait, le sportif est un candidat évident pour Danse avec les Stars car ce programme est une aventure qui met en avant le dépassement de soi. Les candidats s’entraînent, travaillent dur et ne lâchent rien afin de se dépasser. C’est ce que fait un sportif. Du coup, quelque part, c’est naturel de retrouver des sportifs dans le casting. Maintenant, les capacités physiques d’un sportif ne sont pas forcément les mêmes de celles d’un bon danseur, et cela fait que c’est intéressant parce que certains arrivent à très bien progresser et d’autres un peu moins. Du coup, les sportifs sont des candidats qui se situent au même niveau que les autres. Par ailleurs, ce qui est intéressant, c’est qu’ils ont esprit de combativité et sont extrêmement compétiteurs

Les sportifs permettent-ils de toucher un nouveau public ?

F.B. : «Oui, forcément, ces candidats attirent un public qui aime voir des exploits sportifs et qui verra dans Danse avec les Stars non seulement un divertissement mais aussi, justement, un terrain d’exploits. On a vu certains finalistes aboutir en dix semaines à des exploits totalement remarquables. Ceux-là se sont réellement dépassés et on réussi à surprendre le jury et les téléspectateurs.»

Quel est le profil d’un bon candidat sportif ?

F.B. : «Le même qu’un bon candidat tout court : il doit avoir envie ! Une envie de se dépasser et de travailler. L’investissement est considérable avec beaucoup d’heures d’entraînement. Danse avec les Stars, c’est quelque chose qui se vit 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il faut qu’il ait envie de se prouver qu’il a les moyens d’arriver à devenir un très bon danseur. Et tout ça, ma foi, pour la gloire. C’est en cela qu’une émission comme Danse avec les Stars et le sport peuvent se rejoindre de temps à autre

Pourquoi avoir sélectionné un candidat issu de l’handisport ?

F.B. : «L’handisport a sa place entière dans le sport en général. Nous avons trouvé cette opportunité très très intéressante et sommes très heureux d’accueillir un champion handisport. Il va montrer à quel point lui aussi est un compétiteur, mais également quelqu’un de généreux qui a envie de progresser pour atteindre les plus hauts niveaux. C’est ce que j’espère pour lui

©️ SportBusiness.Club Septembre 2019

Danse avec les Stars, 10e saison : le samedi à 21h00 sur TF1. Audience de la première émission, samedi 21 septembre : 3,586 millions de téléspectateurs et 19,8% de part d’audience (plus de 4 ans). 

Article publié en association avec Sportune.fr

Fabrice Bailly, directeur des programmes de TF1