Des partenariats tout schuss pour le ski français

Dites 33, comme le nombre de partenaires officiels de la Fédération française de ski. L’institution sportive prend grand soin de ses sponsors. Ils figurent d’entrée dans le guide média de la saison 2018-2019 remis aux journalistes. Une place inhabituelle dans ce type de document. «Oui, nos partenaires prennent de plus en plus d’importance, confirme Michel Vion, le président de la Fédération française de ski. La place des sponsors dans nos recettes va augmenter

Le budget de la fédération française de ski s’élève à 18 millions d’euros. Les ressources proviennent à parts quasi-égales entre les subventions de l’Etat, les produits des licences et les sponsors. «Les recettes de partenariat ont augmenté de 20% en 5 ans», indique Michel Vion qui se félicite de la stratégie mise en place : «Nous commercialisons nos équipes de France par appartement et cela fonctionne bien», précise le président de la FFS.

«Un écosystème intéressant.»

Ainsi, les skieurs alpins, les biathlètes et les snowboardeurs possèdent chacun leurs partenaires. Les marques concurrentes y trouvent leur compte : le ski alpin roule en Audi et le nordique en Volkswagen ; le fromage Richemonts régale le freestyle et les biathlètes carburent au Comté (Liste des partenaires ci-dessous).

«Notre visibilité ne nous permet pas de sortir des marques en lien avec la montage ou le ski, mais cela nous va très bien, affirme Michel Vion. Cela permet d’avoir des histoires à raconter et de bénéficier de partenaires forts et fidèles. Ils sont là depuis 14 ans en moyenne. Le ski garde une bonne attractivité avec un écosystème intéressant.» Une bonne neige qui augure donc d’une bonne saison.

© SportBusiness.Club. Octobre 2018


Courchevel-Méribel 2023 dans les clous

Les championnats du monde de ski alpin en 2023 Courchevel et Méribel franchiront une nouvelle étape au printemps 2019 grâce à la création du comité d’organisation. Michel Vion, président de la Fédération française de ski (FFS) laissera les commandes à une structure dédiée à l’événement. «Nous avons 85% des infrastructures, et seule une piste reste à tracer à Courchevel, indique-t-il. Nous sommes sur de bonnes bases, car le budget prévu de 42 millions d’euros ne concerne que l’organisation. Il n’y aura pas de surprise.»

En phase de candidature, la FFS a dû débourser 400 000 francs suisses (350 000 euros) à la fédération internationale (FIS), puis 1 million (875 000 euros) une fois l’organisation obtenue. La FIS gardera tous les droits marketing des mondiaux mais reversera 35 millions de francs suisses (30,7 millions d’euros) à l’organisateur français. Le budget sera complété grâce à quelques partenaires locaux, les recettes d’hospitalité et la billetterie. Au total, 200 000 spectateurs sont attendus sur dix jours. Seules 8.000 places par jour, sur les gradins, seront payantes. Les autres seront gratuites.


Le réchauffement climatique aura-t-il la peau du ski ?

Le ski est frappé de plein fouet par les problèmes de réchauffement climatique. Pour s’entraîner, les équipes de France doivent partir de plus en plus loin afin de trouver des glaciers. «Il faut s’adapter à ces évolutions, commente Michel Vion, président de la Fédération française de ski. Les grands événements ne seront pas touchés, car on pourra toujours amener de la neige. Je crains plus sur la pratique. Le nombre de skieurs reste stable à 6,5 millions de personnes, mais la moyenne d’âge augmente.» Le raccourcissement de la saison à cause de la météo trop douce, les intempéries et le recul des classes de neige sont des phénomènes qui pourraient faire baisser le nombre de Français sur les skis. De quoi inquiéter un président de fédération sportive.


Les partenaires de la Fédération française de ski.

  • Equipes de France
    • Ski alpin : Audi, Caisse d’Epargne, Richesmonts, Savoie Mont-Blanc, Colmar, ESF, La Région Rhône-Alpes, Domaines skiables de France.
    • Ski nordique : Somfy, Caisse d’Epargne, Odlo, Comté, ESF, Volwagen véhicules utilitaires, La Région Rhône-Alpes.
    • Ski Freestyle : Audi, Caisse d’Epargne, Richesmonts, Savoie Mont-Blanc, Colmar, ESF, Leblanc illuminations, Sunvalley, La Région Rhône-Alpes.
    • Snowboard : Caisse d’Epargne, Dare 2B, ESF, La Région Rhône-Alpes.
  • Fournisseurs.
    • Officiels : Samse, Uyn, La Roche-Posay, Ekosport, Rywan, MBS, MND Group, Sufag, Pisten Bully, Monnet, Hydrostadium.
    • Techniques : Vola Racing, Bosh, L’Occitane en Provence, Compex.
  • Partenaires médias : RMC, Eurosport.
  • Montre officielle : Alpina.

Source : Guide Media de la Fédération française de ski