EDF prolonge avec les Bleus

Le courant passe bien entre EDF et la FFF. Le fournisseur d’énergie a prolongé de cinq saisons, jusqu’à l’été 2023, son partenariat avec la Fédération française de football. EDF reste l’un partenaires de “rang 1” de l’équipe de France, au même niveau que Nike, Orange, Crédit Agricole, PMU et Volkswagen. Le montant de nouvel accord n’a pas été révélé : il est estimé à un peu plus de 5 millions d’euros annuels.

Jean-Bernard Lévy, Pdg EDF

«C’est une alliance assez naturelle entre le sport le plus populaire auprès des Français et l’entreprise publique la plus populaire, a affirmé Jean-Bernard Lévy, Pdg d’EDF vendredi 20 avril lors de la signatue officielle de ce partenariat. Notre engagement dans le sport nous permet d’accompagner nos développements dans l’électricité verte, la responsabilité environnementale ou la mobilité électrique». Le cadre permettra à EDF d’être partenaire de la Coupe de France, du football amateur et de toutes les équipes de France, notamment la nouvelle en e-sport, dont la marque sera “partenaire principal”.

Ce nouvel accord intervient après quatre années d’un premier contrat, qui arrivera à échéance après la Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin au 15 juillet). «Nous ne nous sommes pas dits “tiens, ça marche bien, on va continuer”, a précisé Jean-Bernard Levy. Avant de prolonger, nous avons analysé la situation, notamment l’image de l’équipe de France. Clairement, après une période difficile, ils ont su remonter la pente et faire l’effort nécessaire pour se rapprocher du public, et c’est cette proximité que l’on cherche chez EDF» (lire plus bas : l’image des Bleus).

Un nouveau film avec Griezmann

Noël Le Graët, président de la FFF, se dit “flatté” d’avoir EDF comme partenaire. «C’est une fierté pour nous d’avoir un des fleurons de l’entreprise française comme partenaire, a-t-il affirmé. La FFF souhaite travailler avec ces grandes entreprises et se rapprocher des grands groupes». En dehors de Nike, l’équipementier, qui a déjà prolongé son contrat jusqu’en 2026, EDF est le premier des principaux partenaires à signer un nouveau bail avec les Bleus. Les autres devraient suivre rapidement. D’ailleurs, les recettes marketing de la fédération sont clairement annoncées à la hausse (lire plus bas : les recettes s’envolent).

Pour le mondial Russe, EDF prépare une campagne de communication avec un film publicitaire signé par Havas Paris adapté de celui actuellement diffusé, The Race (lire plus bas : EDF n’a pas eu Pogba). Cinq Bleus ont été mobilisés : Antoine Griezmann, Laurent Koscielny, Kylian Mbappé, Blaise Matuidi et Presnel Kimpembe. En parallèle, une communication sera mise en place auprès des 150.000 collaborateurs du groupe. L’objectif est de créer une communauté de supporters baptisée “les allumés du ballon”, histoire de bien éclairer les Bleus,même en interne.


L’image des Bleus s’est améliorée.

Le foot français semble être redevenu attractif pour les annonceurs. EDF, le premier des grands partenaires à prolonger, se dit rassuré. C’est aussi le cas à la Fédération français de football : «Nous sortons d’une période de stabilité avec des résultats sportifs très convenables, a indiqué Noël Le Graët, président de la FFF. L’amélioration de l’image des Bleus est impressionnante. Nous avons une équipe où les anciens sont performants, et avec des jeunes qui se conduisent bien sans débordement. Cette équipe est fière de porter le maillot».


Des recettes de partenariats en progression

La signature d’EDF devrait en annoncer d’autres d’ici fin mai. Selon mes informations, la totalité des partenaires de rang 1 devraient prolonger et le niveau des recettes de partenariat devrait fortement augmenter. D’autant que les nouveaux accords courent sur cinq saisons et non quatre comme c’est le cas traditionnellement. Il s’agit en effet de couvrir la Coupe du monde 2022 au Qatar qui se disputera exceptionnellement en fin d’année et non au début de l’été. «Il va falloir inventer des choses avec les partenaires, a déclaré Noël Le Graët, président de la FFF. Tout va très vite en marketing ou en médias. Nous devons être toujours en capacité de créer».


Quand Griezmann débranche le poste

EDF sera en communication dès le 28 mai avec un nouveau film mettant en scène des joueurs de l’équipe de France. L’agence Havas Paris a décliné le film actuel, The Race, où une famille s’enthousiasme autour d’un jeu vidéo jusqu’à ce que la mère débranche le téléviseur. Cette fois c’est Antoine Griezmann qui joue les fâcheux. Les rôles des joueurs invétérés sont tenus par Laurent Koscielny, Kylian Mbappé, Blaise Matuidi et Presnel Kimpembe. Le tournage s’est déroulé à Clairefontaine il y a quelques semaines, lors d’un rassemblement. Ce jour-là, tous les partenaires de rang 1 ont déployé leurs outils de production pour tourner leur propre film. Chacun a droit à cinq joueurs, et la fédération se charge de distribuer équitablement les rôles entre les sélectionnés. Ainsi, initialement, EDF avait demandé Paul Pogba, qui a finalement été préféré pour un autre partenaire.


Coupe du monde 2018 : objectif demi-finales

«On progresse, nous avons des joueurs de talent et nous revenons parmi les 4 ou 5 meilleures équipes, a affirmé Noël Le Graët, président de la FFF. L’objectif est d’atteindre le dernier carré dans cette Coupe du Monde. Là, ce sera un autre métier».