Eurosport attend un retour gagnant des fans de tennis

37 tournois, 42 semaines de compétitions, plus de 3.000 heures d’antenne en direct… le tennis s’installe dans la maison Eurosport. Au point que la chaîne de sport du groupe Discovery décline son slogan déjà utilisé pour les Jeux olympiques : Home of Tennis. C’est le résultat de l’accord signé pour 5 ans avec l’ATP (voir ci-dessous). Seuls la Coupe Davis et Wimbledon échappent à Eurosport France puisque que la chaîne dispose aussi des droits de Roland-Garros, l’Australian Open et l’US Open.

«Nous allons raconter de nouvelles histoires et proposer des formats originaux, promet Géraldine Pons, directrice des sports chez Discovery France. Au-delà d’une couverture éditoriale quotidienne nous réaliserons notamment des tutoriels sur la technique de jeu ou des portraits de jeunes pousses, à l’antenne et sur nos plateformes numériques. Nous travaillons aussi sur un projet de débat en podcast.» Eurosport souhaite également mettre en place une offre numérique destinée à rassembler ses contenus tennis et proposer des services comme, par exemple, la réservation de courts pour des particuliers.

Mieux connaître les abonnés « tennis »

Dans le même temps, Eurosport lance une étude auprès de 2.000 personnes fans de tennis afin de connaître leurs goûts et attentes en matière de couverture de leur sport à la télé. Les résultats seront connus dans quelques semaines. «Nous n’avions pas la matière scientifique pour connaître nos abonnés, uniquement des intuitions, explique Julien Bergeaud, directeur général de Discovery France. L’idée est de fonctionner un peu comme Netflix qui connaît très bien ses abonnés. Nous en sommes aujourd’hui à des années lumière».

Les résultats de cette enquête qualitative, qui pourrait être renouvelée pour d’autres disciplines, permettront de faire évoluer le traitement éditorial. «Nous pourrons développer des types de programmes auxquels nous n’avions pas pensé, poursuit Julien Bergeaud. Ce sera une vraie aide à la décision

Le dirigeant d’Eurosport France profitera également de l’étude pour mieux cerner le profil de ses abonnés. Il ne les connaît finalement pas car cette tâche est centralisée chez Canal+, son distributeur. «Nous allons tenter de connaître ce qui les fait venir et avoir les outils pour inciter ceux qui ne sont pas abonnés à nous rejoindre,» avance Julien Bergeaud qui, par ailleurs, confie regarder les droits du tennis féminin gérés par la WTA. Le projet est de ramener tout le monde à la maison.

© SportBusiness.Club. février 2019


Le catalogue tennis d’Eurosport France

En 2018, Eurosport France a annoncé la signature d’un accord de cinq années avec l’ATP, l’association des joueurs professionnels de tennis qui a la main sur le circuit mondial masculin. Ce contrat comprend les droits des tournois de l’ATP World Tour Masters 1000, les neuf plus importants après ceux du Grand Chelem, y compris ceux de Monte-Carlo et de Paris (à l’Accor Hôtels Arena) qui étaient à part jusqu’alors. Il couvre aussi les treize tournois “ATP 500” et treize de ceux des “ATP 250”. La finale de l’ATP Masters à Londres et le Next Gen, réservé aux jeunes joueurs, sont encore inclus dans le deal. Eurosport détient par ailleurs les droits de trois Grand Chelem : Australian Open (jusqu’en 2021), Roland-Garros (jusqu’en 2020), US Open (jusqu’en 2022). Seuls lui manque le tournoi britannique de Wimbledon, chez Bein Sports (jusqu’en 2023) qui dispose aussi de la Coupe Davis (jusqu’en 2021), avec France Télévisions.


Calendrier des compétitions sur Eurosport France

  • 31 décembre 2018 : Pune (ATP 250)
  • 14 janvier : Australian Open (Grand Chelem)
  • 4 février : Sofia (ATP 250)
  • 11 février : Rotterdam (ATP 500)
  • 18 février : Rio de Janeiro (ATP 500)
  • 25 février : Acapulco (ATP 500)
  • 25 février : Dubaï (ATP 500)
  • 4 mars : Indian Wells (ATP 1000)
  • 18 mars : Miami (ATP 1000)
  • 8 avril : Houston (ATP 250)
  • 15 avril : Monte-Carlo (ATP 1000)
  • 22 avril : Barcelone (ATP 500)
  • 22 avril : Budapest (ATP 250)
  • 29 avril : Estoril (ATP 250)
  • 6 mai : Madrid (ATP 1000)
  • 13 mai : Rome (ATP 1000)
  • 26 mai : Roland-Garros (Grand Chelem)
  • 17 juin : Halle (ATP 500)
  • 17 juin : Londres (ATP 500)
  • 24 uin : Antalya (ATP 250)
  • 24 juin : Eastbourne (ATP 250)
  • 22 juillet : Hambourg (ATP 500)
  • 22 juillet : Gstaad (ATP 250)
  • 29 juillet : Washington (ATP 500)
  • 29 juillet : Los Cabos (ATP 250)
  • 5 août : Montréal (ATP 1000)
  • 12 août : Cincinnati (ATP 1000)
  • 19 août : Winston Salem (ATP 250)
  • 26 août : US Open (Grand Chelem)
  • 23 septembre : Shenzhen (ATP 250)
  • 23 septembre : Chengdu (ATP 250)
  • 30 septembre : Pékin (ATP 500)
  • 30 septembre : Tokyo (ATP 500)
  • 7 octobre : Shanghaï (ATP 1000)
  • 14 octobre : Antwerp (ATP 250)
  • 18 octobre : Paris (ATP 1000)
  • 21 octobre : Bâle (ATP 500)
  • 21 octobre : Vienne (ATP 500)
  • 4 novembre : Next-Gen Finals (à Milan)
  • 12 novembre : ATP Finals (à Londres)

Dates de début du tournoi


Quels coûts pour un partenariat ?

TF1 Publicité, régie commerciale d’Eurosport France, a publié ses offres pour la saison de tennis sur les antennes de la chaîne sportive. Pour être partenaire de l’ensemble de la saison, c’est-à-dire Roland-Garros, l’US Open, les tournois ATP 1000, 500 et 250, soit plus de 30 compétitions, le coût s’élève à 310.000 euros nets avec une présence à la télé et en numérique.

  • Pack 100% Tennis : 310.000 € / 92,7 millions d’impressions
  • Pack saison ATP (hors Grand Chelem) : 250.000 € / 72,5 millions d’impressions
  • Roland-Garros : 65.000 € / 14,7 millions d’impressions
  • US Open : 24.000 e / 5,5 millions d’impressions

Source : Offres commerciales Eurosport tennis 2019 / TF1 Publicité