FFF : une santé de champions du monde.

Le trophée de la Coupe du monde est exceptionnellement venu assister à l’Assemblée fédérale de la Fédération française de football (FFF) samedi 8 décembre. Histoire de saluer la bonne santé financière de l’institution. Mais la petite statuette en or n’y était pour rien. «Conformément à nos méthodes comptables, le parcours de l’Équipe de France s’étant achevé le 15 juillet 2018, le résultat de la participation financière sera rattaché à l’exercice 2018-2019,» a expliqué Lionel Boland, trésorier général de la fédération. Même sans bénéficier de la prime de la Coupe du monde, la FFF a bouclé la saison 2017-2018 avec un résultat net après impôts de 821.000 euros, en légère hausse de 1,1% par rapport à l’exercice précédent.

Ce bon résultat financier est lié à une très bonne performance marketing de la FFF. «Nous étions sur une année de transition avec nos contrats commerciaux qui arrivaient à échéance en fin d’exercice, a indiqué Lionel Boland. Ils ont été renouvelés pour une période allant de 4 à 7 ans». Pas tous. Un partenaire majeur disparaît : Carrefour. Le distributeur n’a pas souhaité poursuivre son engagement après l’été 2018, mais il a aussitôt été remplacé par Intermarché pour l’actuelle saison.

Objectif : +15% des recettes partenariats.

«En neutralisant les produits issus des opérations exceptionnelles, c’est-à-dire l’Euro 2016 la saison précédente et l’organisation de la finale de l’Europa League, la progression du chiffre d’affaires s’établit à 7,970 millions d’euros, a précisé le trésorier général de la FFF. Elle s’explique une forte hausse des recettes billetterie et hospitalités, de +4,2 millions d’euros, des recettes de partenariats, de +1,6 million, et de droits télévisuels, de +2 millions d’euros

Au total, les ressources de la FFF se sont montées à 236,5 millions d’euros pour la saison écoulée, dont 95,8 millions venant des partenariats et 54,2 millions des droits audiovisuels. Ces deux postes représentent 63% des recettes de la fédération.

Les produits commerciaux devraient encore augmenter à l’avenir, déjà en raison des nouveaux contrats signés à la hausse. La FFF entend aussi faire progresser ses recettes merchandising dont la gestion est désormais internalisée. Dans son rapport moral, le FFF annonce “la mise en place d’une nouvelle stratégie marketing et commerciale dont le but est d’augmenter de 15% les produits issus des partenariats, hors équipementier.”

© SportBusiness.Club. décembre 2018.


Budget 2017/2018 de la Fédération française de football

  • Recettes : 236,5 M€ (-30,8%) vs 267,3 M€
    • Partenariats (40%) : 95,8 M€ (+3,5%)
      • dont Equipementier (Nike) : 47,2 M€
      • dont Equipes de France : 23 M€
      • dont autres partenariats : 5,5 M€
      • dont Clairefontaine : 4 M€
      • dont Merchandising : 2,2 M€
      • dont Hospitalités et autres : 3 M€
    • Droits TV (23%) : 54,2 M€ (+2,6%)
      • dont Equipe de France A : 30,7 M€
      • dont Coupe de France : 19,8 M€
      • dont Equipes de France féminines et espoirs : 2,1 M€
      • dont Championnat National : 0,6 M€
    • Produits fédéraux (10%) : 23 M€ (+1,1%)
    • Autres produits (24%) : 57,3 M€ (+0,8%)
      • dont billetterie : 17,9 M€
    • Manifestations exceptionnelles (3%) : 6,2 M€ (-38,8%)
      • dont organisation finale Europa League : 6,2 M€
  • Charges : 235,7 M€ (-11%%) vs 266,5 M€
    • Football amateur (34%) : 79,5 M€
      • dont aides Ligues, Districts : 28,4 M€
      • dont aides clubs : 15,9 M€
      • dont Coupe de France : 6,9 M€
      • dont Compétitions nationales : 22,7 M€
      • dont animation : 5,6 M€
    • Football professionnel (32%) : 75,3 M€
      • dont Equipe de France A : 28,1 M€
      • dont sélections nationales : 10,6 M€
      • dont Féminines A : 4,6 M€
      • dont arbitres élites : 14,9 M€
      • dont détection, formation : 9,4 M€
      • dont Clairefontaine : 7,7 M€
    • Fonctionnement (13%) : 30,5 M€
    • Frais de personnel (17%) : 39,5 M€
    • Finale Europa League (2%) : 5,9 M€
    • Dotations clubs Coupe de France (2%) : 5 M€

Source : Présentation FFF lors de l’assemblée générale du 8 décembre 2018.


Les partenaires de la FFF : 2018-2023

  • Equipes de France (hommes, femmes, espoirs)
    • Équipementier : Nike
    • Partenaires majeurs : PMU, Crédit Agricole, Volkswagen, Orange, EDF.
    • Partenaires officiels : Intermarché, Coca-Cola, Brioches Pasquier, Poulain, KFC.
    • Labels : Belin, Intersport.
  • Coupe de France (masculine et féminine).
    • Équipementier : Nike
    • Partenaires majeurs : PMU, Crédit Agricole, Intermarché.
    • Partenaires officiels : KFC, EDF, Brioches Pasquier, Volkswagen.