Finale de l’OM: la fausse opération de RP de La Provence

Jean-Christophe Serfati, Pdg du quotidien La Provence, a démissionné de son poste jeudi 17 mai suite à une opération de relation public a-priori frauduleuse organisée à l’occasion de la finale de la Ligue Europa, entre l’Olympique de Marseille et l’Atletico Madrid a indiqué Le Figaro. La Provence avait offert à ses annonceurs des places VIP pour le match. Or, ces tickets auraient été acquis dans des conditions douteuses et non auprès de l’UEFA ou de l’une de ses agences officielles, a révélé le site Marsactu. Ces packs étaient proposés entre 6.900 euros, pour 2 places, à 30.000 euros, pour 6 places, en achetant «en couplage» des espaces publicitaires dans le journal. Un privilège commercial réservé aux seuls sponsors officiels de l’UEFA.

Les entreprises, non partenaires, peuvent aussi acquérir des places VIP, mais en aucun cas les utiliser pour une promotion ou un concours. L’affaire a été révélée avant le match, et l’UEFA aurait bloqué ces billets, qui donc ont été identifiés. «Sur les 120 détenteurs de billets conviés à Lyon, seuls 40 à 50 ont pu accéder au stade. Tous les autres ont été privés d’événement, interdits d’entrée», rapporte Le Figaro. «Je ne me suis pas renseigné côté légal, a déclaré Jean-Christophe Serfati à l’AFP. J’ai essayé d’obtenir des places à Marseille, mais je n’y suis pas parvenu, j’ai alors été contacté par cette société néerlandaise qui m’a proposé des places, c’est une erreur». L’UEFA et La Provence devraient déposer plainte contre l’entreprise qui a vendu ces tickets.