Comment KFC a réalisé sa liste des 23

Publicité

Jeudi 2 mai, 20h35, en direct dans le JT de TF1, Corinne Diacre, sélectionneuse de l’équipe de France de football, dévoile la liste des 23 joueuses retenues pour la Coupe du monde féminine qui se dispute en France du 7 juin au 7 juillet. Seule une poignée de personnes est au courant des noms des élues avant cette révélation. Pourtant, quelques secondes après le générique du journal de Gilles Bouleau, KFC, partenaire de la Fédération française de football (FFF), reprend cette liste dans un spot publicitaire de 45 secondes diffusé au sein d’un écran spécial.

Les responsables de l’enseigne de restauration rapide et sponsor des Bleus (et des Bleues) ont eu connaissance de la sélection officielle en même temps que les cinq millions de téléspectateurs qui ont suivi le JT de TF1 (part d’audience de 22,1%). La réalisation de ce spot est en fait un petit exploit technique et le résultat d’une organisation au cordeau mise en place par l’agence Aono à l’origine de cette idée pour son client KFC. Tout commence il y a plusieurs semaines. Allso, la société productrice, et la réalisatrice Sophie Levy tournent et « mettent en boite » une petite quarantaine de pastilles reprenant les noms des joueuses potentiellement sélectionnables.

Un travail d’investigation

«Ensuite, nous avons envisagé un certain nombre de scénarios en analysant les sélections passées de Corinne Diacre», confie Mathieu Calas, président d’Aono. Le film publicitaire se monte ainsi, petit à petit, au fil des investigations des collaborateurs de l’agence. Jeudi soir, c’est le secret des Dieux que tentent de percer les monteurs de la société de production présents chez TF1. Ils obtiennent des infos juste avant le JT. Le spot final de 45 secondes est finalisé in-extremis avant sa diffusion à l’antenne. Ouf !

Ce n’est pas la première fois qu’une publicité reprend un élément d’actualité chaude. Les régies publicitaires des groupes TF1, France Télévisions, M6 ou Canal proposent toutes des offres commerciales de “publicités en live”. Dans un contexte sportif il s’agit généralement d’un message écrit ou d’un bandeau reprenant le résultat d’une rencontre où la côte d’un pari sportif. Le spot de KFC, construit comme un vrai film, est plus surprenant. «Le sport et tout ce qui tourne autour de l’événement sont des univers intéressants pour ce type d’opération,» reconnaît Mathieu Calas. L’étape suivante est le spot réalisé totalement en direct comme ont pu le faire Carrefour ou Samsung, mais ce n’était pas après une compétition sportive. Pas encore.

© SportBusiness.Club. Mai 2019