France TV Publicité prépare son année sportive

Le Tournoi des Six Nations a lancé une saison sportive très riche pour France Télévisions. Une fois le rugby terminé, d’avril à septembre, le groupe audiovisuel public va notamment enchaîner le marathon de Paris, les finales de la Coupe de France de football et du Top 14 en rugby, Roland-Garros, le Tour de France, puis les Jeux olympiques de Tokyo fin juillet, les championnats d’Europe d’athlétisme à Paris et enfin les Jeux Paralympiques. Autant d’événements à commercialiser pour la régie publicitaire. «Clairement, nous présentons l’offre sportive la plus riche et la plus diversifiée en clair, et c’est bien de le rappeler, insiste Nathalie Dinis-Clémenceau, directrice générale adjointe commerce chez France TV Publicité. Le sport est un argument commercial car il s’agit d’une colonne vertébrale pour nos antennes.»

L’an passé, plus de 150 disciplines sportives différentes ont été diffusées sur les chaînes de France Télévisions. «Le sport nous offre un rythme sur toute l’année, et cette diversité nous permet de renouveler le public, notamment en attirant des 25-49 ans», indique la responsable. Le sport permet aussi de séduire des secteurs d’annonceurs spécifiques : automobiles, banques, luxe… «Nous pouvons aller chercher des marques renforçant leurs présence notamment dans le secteur du luxe au moment de Roland-Garros», reconnaît Nathalie Dinis-Clémenceau. France TV Publicité construit d’ailleurs les offres commerciales conjointement avec les organisateurs et les fédérations. Ainsi, les six partenaires antenne des images des Jeux de Tokyo 2020 sont déjà signés.

Le sport apparaît aussi comme un support intéressant pour l’innovation commerciale grâce à la création de formats originaux. «C’est, par exemple, la web-série que nous avons créé avec Cofidis autour de leur équipe cycliste, détaille Radovan Aleksic, directeur commercial de France TV Publicité. Pour les Jeux olympiques nous aurons trois nouveautés pouvant intégrer une marque : Behind the Scene, qui permettra de découvrir les coulisses, Coming Next, une marie-louise annonçant les rendez-vous suivants, et Key Moment, pour inciter les téléspectateurs à réagir sur les réseaux sociaux.» Enfin, au sein de la régie on se réjouit également de la prise en compte par Médiamétrie de l’audience télé réalisée hors-foyers dès avril prochain. «Ce ne sera que très bénéfique car il s’agira d’une audience incrémentale, commente Radovan Aleksic. L’audience sera au rendez-vous pour le sport et nous avons été ambitieux pour les tarifs.»

© SportBusiness.Club Février 2020