Gérard Piqué réinvente la Coupe Davis

Le footballeur espagnol Gérard Piqué, se met au tennis. La star du FC Barcelone a signé un accord de 3 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros) sur 25 ans avec la fédération internationale de tennis (International tennis federation ITF) pour la «transformation» de la Coupe Davis. Le contrat est signé via sa société d’investissement Kosmo Group qu’il a fondé dont il occupe la présidence. Gérard Piqué est soutenu par Hiroshi Mikitani, le Président du site e-commerce Rakuten. L’objectif pour l’ITF est de redorer le blason de sa compétition diluée dans le calendrier mondial et parfois boudée par les meilleurs joueurs. Il s’agit aussi de générer «des revenus substantiels pour le développement du tennis mondial». L’événement se tiendra en fin de saison, en novembre, dans un lieu unique qui sera désigné plus tard. Les dix-huit nations qualifiées se disputeront le titre durant une semaine. Le conseil d’administration de l’ITF a approuvé à l’unanimité cette proposition.

Baptisée « Coupe du Monde de tennis« , cette finale se disputera sur sept jours : une phase de tournoi puis des tours éliminatoires des quarts à la finale. Les rencontres seront constituées de deux simples et un double. Les 16 nations du groupe mondial se qualifieront automatiquement pour les finales, et deux autres nations seront sélectionnées. L’ITF prévoit aussi un tour de barrage pendant les finales et des play-offs permettant aux nations vainqueurs de se qualifier pour les finales de l’année suivante.

L’investissement de Kosmos comprend une augmentation «significative» des primes pour les joueurs «ainsi que le financement de projets de base et d’autres programmes de développement du tennis». L’ITF indique que plusieurs villes déjà exprimé leur intérêt à accueillir cette nouvelle formule de la Coupe Davis dont le lancement est prévu pour 2019. L’Assemblée générale annuelle de l’ITF, qui se tiendra en août 2018 à Orlando, en Floride, devra approuver ces modifications. Une majorité des deux tiers sera requise pour l’approbation finale.

«C’est un changement complet pour l’ITF et le tennis, indique David Haggerty, président de l’ITF. Notre Conseil a soutenu un plan audacieux et ambitieux pour l’avenir de la Coupe Davis par BNP Paribas, pierre angulaire de notre stratégie ITF 2024. L’objectif est de créer une grande fin de saison qui sera un festival de tennis et de divertissement, mettant en vedette les plus grands joueurs. Ce nouveau partenariat permettra non seulement de créer une véritable Coupe du Monde de Tennis, mais aussi de débloquer des niveaux record de nouveaux investissements pour les futures générations de joueurs de tennis et de fans du monde entier».

Communiqué de l’ITF