Infosys joue sa marque employeur à Roland-Garros

Quelques-uns viennent pour soulever la Coupe des Mousquetaires. Infosys sera à Roland-Garros pour recruter. Nouveau partenaire du tournoi de tennis, la SSII indienne a signé un accord de trois ans (2019 à 2021) avec la fédération française de tennis. La marque devient “Partenaire innovation digitale” et succède à ce poste à IBM qui n’avait pas souhaité prolonger après 2017.

Déjà associée avec l’ATP et l’Open d’Australie, Infosys souhaite développer sa notoriété, et plus particulièrement auprès des ingénieurs et des étudiants. «Nous faisons très peu de publicité classique», explique Eric Laffargue, directeur d’Infosys France, qui emploie 1.700 personnes. «Nous sommes en forte croissance et avons des difficultés à recruter,» confie le dirigeant.

«Les étudiants ne nous connaissent pas.»

En France, Infosys propose environ 150 postes par an. «Nous nous sommes aperçus que les étudiants ne nous connaissaient pas, poursuit Eric Laffargue. Or, le recrutement est un des vecteurs de croissance.» Pour attirer et séduire les meilleurs talents, l’entreprise propose notamment des stages de 4 à 8 mois en Inde au siège du groupe… et travaille l’image d’une entreprise dynamique grâce aux partenariats sportifs et à Roland-Garros. «Ce sont des vitrines de notre savoir-faire, qui nous servent également à améliorer notre marque-employeur, indique Eric Laffargue. Le tournoi aura aussi une vraie résonnance auprès de tous les employés du groupe

Pour autant, le nouveau partenaire de Roland-Garros ne se contentera pas de sa visibilité. «Nous nous engageons dans un sponsoring pour bénéficier et produire du contenu,» précise le directeur France d’Infosys. La société sera ainsi chargée de collecter les statistiques et données sportives du tournoi afin de les retranscrire de manière visuelle et graphique aux médias et spectateurs (voir ci-dessous). Le vainqueur de Roland-Garros y dévoilera tous ses secrets.

© SportBusiness.Club. Avril 2019


Infosys monte au filet avec le Big Data

A l’instar d’IBM les années précédentes, Infosys va exploiter toutes les données générées par les matchs de Roland-Garros : nombre de points marqués ou ratés, de coups droits, de balles liftées… L’entreprise indienne promet une «nouvelle expérience» avec un traitement visuel renouvelé destiné aux médias, aux télévisions mais également aux spectateurs via l’application officielle du tournoi où les rencontres pourront être suivies en temps réel «sans pour autant avoir les images en direct,» promet Eric Laffargue, directeur France d’Infosys.

Infosys utilisera aussi l’intelligence artificielle afin de permettre aux joueurs et entraîneurs de mieux analyser les matchs, notamment via la vidéo et des séquences sélectionnées automatiquement. Pour les spectateurs du tournoi, la SSII offrira des expériences de réalité virtuelle et réalité augmentée qui les transporteront, par exemple, dans la peau d’un joueur en plein milieu du central. Plus accessoire, Infosys proposera un système (MyDay@RG) pour « taguer » automatiquement les photos postées sur les réseaux sociaux en détectant les joueurs ou joueuses sur les courts et en y associant le statistiques du match.

«Une autre exploitation de ces données, plus technique, nous permettra de vérifier ce qui sépare nos jeunes joueurs de l’élite, indique Guy Forget, directeur de Roland-Garros. Ces analyses serviront à établir un plan de marche et de développement pour nos espoirs et, je l’espère, nous permettre de sortir des champions.» Yannick Noah attend son successeur depuis plus de 30 ans !

Match Pulse, l’application visuelle développée par Infosys pour Roland-Garros

Qui sont les Top Twitter ?

Durant le tournoi, Infosys réalisera un «Buzzmeter» des réseaux sociaux. L’entreprise vérifiera quotidiennement et publiera le Top des joueurs et joueuses les plus tendances sur la toile, mais également qui sont les fans ou générant le plus de « bruit » autour du tournoi et quelles sont les personnalités, hors tennis, parlant le plus de Roland-Garros.

Les partenaires de Roland-Garros 2019

RangPartenaires
Parrain officielBNP Paribas (depuis 1973, jusqu'en 2021)
Partenaires premiumEmirates (depuis 2013)
Peugeot (depuis1984)
Lacoste (depuis 1971, jusqu'en 2025)
Rolex (depuis 2019)
Oppo (depuis 2019, jusqu'en 2021)
Partenaires officielsEngie (depuis 2014, jusqu'en 2019)
Infosys (depuis 2019, jusqu'en 2021)
Perrier (depuis 1978, jusqu'en 2023)
Fournisseurs officielsAccor Hôtels (depuis 2015)
Adecco
Babolat
JC Decaux (depuis 1981)
Lagardère
Lavazza (depuis 2015)
Magnum
Mastercard
Orange (depuis 2001)
Moët Hennessy
Potel & Chabot
Tropicana
Mise à jour 14 mai 2019. En gras : nouveaux partenaires. *Lacoste était "partenaire officiel" en 2018. Sont partis : Longines (ex-"partenaire officiel"), Adidas (ex-"fournisseur officiel").

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 16, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.