Une trentaine de marques aux JOJ Lausanne 2020

Interview : Virginie Faivre. La présidente des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’hiver de Lausanne 2020, dont la cérémonie d’ouverture se tient ce jeudi 9 janvier, est satisfaite. L’événement, qui rassemble 1.880 jeunes athlètes, présente un budget équilibré malgré un modèle économique qui a dû se priver des recettes de billetterie puisque toutes les compétitions sont gratuites pour les spectateurs. En contrepartie, les JOJ ont attiré une trentaine de partenaires privés nationaux.

Quel est le budget d’organisation des JOJ et est-il équilibré ?

Virginie Faivre : «Le budget des Jeux olympiques de la Jeunesse s’élève à 40 millions de francs suisses [37 millions d’euros]. Il est à l’équilibre. Le financement est assuré, à parts égales, d’un tiers environ, des collectivités territoriales, c’est-à-dire la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud, d’un autre tiers de Suisse Olympique et du Comité international olympique, et enfin le dernier tiers provient des partenaires privés

Certains sites de compétition manquent de neige. Cela risque-t-il d’avoir un impact sur le budget ?

V.F. : «Non, car ce sont des choses prévues depuis la genèse de l’événement. Ces risques sont le propre des sports d’hiver. Imaginons le contraire, qu’il y ait trop de neige : dans ce cas il faudrait alors prévoir des coûts pour le déneigement des accès par exemple. Une enveloppe est prévue pour ces coûts

Vous disposez de beaucoup de partenaires privés (lire plus bas). Ça a été facile de les attirer ?

V.F. : «Oui, j’avoue que cela a bien marché malgré le fait que les Jeux olympiques de la Jeunesse soient extrêmement complexes car il s’agit d’un événement où les athlètes ont entre 15 et 18 ans. Il a fallu beaucoup motiver les partenaires et leur montrer qu’il y avait un intérêt à s’associer à nous. Finalement ils sont nombreux à avoir vu là un vrai intérêt pour toucher la jeunesse et surtout soutenir ces jeunes sportifs. Nous sommes vraiment ravis du résultat

Ce fut une surprise pour vous d’avoir autant de partenaires privés pour les JOJ ?

V.F. : «Non, parce que l’on croyait au potentiel de ces Jeux. Je crois que dans l’histoire des JOJ le travail qui a été accompli est effectivement assez exceptionnel.»

© SportBusiness.Club Janvier 2020


Thomas Bach (CIO) parmi les athlètes des JOJ 2020 de Lausanne

«C’est très spécial pour tout le CIO d’avoir les Jeux chez nous, ici, à Lausanne et en Suisse. Lausanne est la capitale olympique et émotionnellement cela me touche beaucoup. Je voudrais, comme d’habitude, voir tous les sports car la diversité proposée est unique. Je pense aussi aux nouvelles disciplines. Pour nous, ces Jeux de la jeunesse sont également un laboratoire pour de nouvelles idées et sports. On se réjouit d’un programme sportif rajeuni et très dynamique

Thomas Bach, président du Comité international olympique

Partenaires des JOJ Lausanne 2020

NiveauPartenaires
Partenaires mondiaux
du CIO
Coca-Cola, Alibaba Group, Atos, Bridgestone, Dow, General Electric, Intel, Omega, Panasonic, P&G, Samsung, Toyota, Visa.
Partenaires officielsRetraites populaires, Swisscom, ECA, Ikea, Odlo, SIL, BCV, Coop, Vaudoise Aréna.
Fournisseurs officielsElca, Le Gruyère, Quartier du Flon-Lausanne, BCW, Loyco, Cavin Artgraphic, SBB-CFF-FFS, TL, Aéroport de Genève, Van Wagner Productions, DB Schenker, Gotham, Prinoth, Swiza, Livesystems.
Soutiens institutionnelsCanton de Vaud, Swiss Olympic, Ville de Lausanne, Fonds du sport vaudois, Loterie Romane, Canton du Valais, République Française, Canton des Grisons, Confédération suisse (Office fédéral du sport, Armée suisse).
Partenaires institutionnelsEracom, Ecal, Ecole de la construction, C-For, EHL, EPFL, Chuv, Université de Lausanne, Bois Suisse, Hemu, Hesav, Rega, Heig-VD, Aist, Pro Infirmis, Météo suisse.
PrestatairesSwiss, Axon Translate, BG.
Partenaires médiasRTS Sport, 24 Heures.
Source : documents Lausanne 2020