La chaîne ES1 retardée par le CSA

Prévue pour démarrer le 1er décembre, ES1, la nouvelle chaîne consacrée à l’esport n’a, cinq jours après l’échéance, toujours pas ouvert son antenne. Editée par Webedia, très investi dans le secteur, la nouvelle télévision bute sur une problème d’autorisation : le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) n’a pas validé la demande de convention, nécessaire à toute diffusion d’une télévision en France, même uniquement via les box ADSL.

«Il n’y a pas de soucis», a affirmé Véronique Morali, présidente de Webedia, lors d’un colloque sur les médias organisé mardi 5 décembre par la Chaire audiovisuel et numérique de l’Université Panthéon-Assas Paris 2. «Comme cet univers de l’esport est nouveau, il s’agit seulement de clarifier quelques points, notamment concernant la publicité, a assuré la dirigeante. Nous discutons normalement».

«L’esport n’est officiellement pas du sport»

La publicité est effectivement le point à régler pour ES1. «L’esport n’est pas considéré officiellement comme du sport, a confié Nathalie Sonnac, membre de l’instance de régulation. Du coup, cela peut poser un problème lors de la diffusion d’événements et la présence de marques à l’antenne». Le CSA fait référence au décret de 1992 «fixant les principes généraux définissant les obligations des éditeurs de services en matière de publicité».

En clair, la diffusion de messages publicitaires ou la promotion de marques doit se réaliser durant des “séquences identifiées” et pas durant la diffusion de programmes, avec une dérogation pour les retransmissions d’épreuves sportives. «La publicité isolée doit être exceptionnelle sauf lors de la diffusion de manifestations sportives», précise ainsi le décret. L’esport n’étant pas reconnu comme du sport pour le CSA, la présence des logos des sponsors lors de la diffusion de compétitions, et il y en a désormais beaucoup, pourrait donc être interprétée comme de la publicité clandestine au regard du droit français.

Mise à jour, 10 janvier 2018. Webedia annonce le lancement de sa chaîne e-sport ES1 ce 10 janvier 2018. La convention a été signée avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel.


Le Groupe AB abandonne son projet de chaîne esport

En octobre dernier Webedia n’a pas été le seul à annoncer le lancement d’une chaîne esport. Lors du Sportel, le groupe AB avait dévoilé la signature d’un partenariat avec l’américain Activision Blizzard éditeur notamment de Call of Duty, référence de l’esport. La perspective était la création de programmes esport sur ses chaînes avec l’option de créer une chaîne consacrée à cette thématique. Depuis, une case a effectivement vue le jour sur AB1, mais, selon mes informations, le projet de création d’une chaîne aurait, en revanche, été abandonné.

Mise à jour, 7 décembre 2017. Démenti : le Groupe AB dément cette information et confirme que «[son] discours et [ses] ambitions [autour de l’e-sport] n’ont pas changé».