La FFF reçue cinq sur cinq avec le Five

S’associer plutôt que de se concurrencer. La Fédération française de football a signé le 25 avril dernier un partenariat avec Le Five, réseau de salles consacrées au foot 5. L’objectif : accompagner les licenciés dans les nouvelles pratiques et éventuellement en recruter de nouveaux. «Le football peut devenir une contrainte pour certains, explique Pierre Samsonoff, le directeur de la Ligue de football amateur. La pratique du football en loisirs se développe et nécessite des infrastructures.»

La fédération française a mis en place un fond de financement pour la création de terrains de foot 5. Mais ce plan ne paraissait pas suffisant. L’instance sportive a préféré se tourner vers les structures privées déjà existantes. L’accord signé avec Le Five est le deuxième après celui conclu avec Urban Soccer. «Pendant une période nous les avons considéré comme des concurrents potentiels et nous craignions la perte de licenciés, indique Pierre Samsonoff. En fait, une grande partie des usagers de ces salles sont des licenciés FFF.»

Fidéliser les licenciés avant de recruter

Grâce à ces accords, les licenciés FFF bénéficient de tarifs préférentiels dans les salles Le Five. En contrepartie, la fédération française prévoit la co-organisation de plusieurs événements ou compétitions comme un tournoi par équipes mixtes mélangeant matchs, défis techniques et quizz. Les vainqueurs gagneront des invitations pour des matchs de l’équipe de France de football.

«Ces centres ont un coup d’avance sur nous, confie Jacky Cerveau, trésorier de la Ligue de football amateur. Plus que de recruter, le but est d’élargir l’offre proposée à nos licenciés. Le but, surtout, est de fidéliser nos licenciés.» La fédération française de football, qui l’an passé a perdu plus de 20.000 adultes masculins, n’est pas la première à signer avec ces nouvelles structures urbaines. Le basket-ball et l’escalade ont déjà fait de même.

© SportBusiness.Club. Mai 2019

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 18, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.