La pression monte pour un report des Jeux de Tokyo

Ce sont les premiers à dire non. Dimanche soir, le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien ont conjointement annoncé avoir «pris la décision difficile de ne pas envoyer d’équipes canadiennes aux Jeux olympiques et paralympiques au cours de l’été 2020.» Le communiqué officiel indique que les deux instances ont “l’appui” des commissions des athlètes, organismes nationaux de sport et, encore plus symbolique, du gouvernement. Le Canada est le premier domino à tomber. Un enchaînement en cascade est à prévoir.

Il a commencé. Lundi 23 mars, le Comité olympique australien (Australian Olympic Committee) indique avoir décidé «qu’une équipe australienne ne pouvait pas être constituée dans les circonstances changeantes au pays et à l’étranger,» et recommande déjà aux athlètes australiens «de se préparer pour les Jeux Olympiques de Tokyo de l’été 2021 !» Jusqu’à présent les comités nationaux olympiques étaient restés dans la ligne officielle du Comité international olympique (CIO) qui ne voulait pas parler d’un possible report des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Ce n’est plus le cas depuis dimanche 22 mars comme l’a annoncé Thomas Bach, le président de l’instance mondiale du sport après un comité exécutif extra-ordinaire.

Enfin, c’est c’est le plus important, le Premier Ministre du Japon, Shinzo Abe, a, ce lundi matin devant le parlement, affirmé qu’il accepterait un report des Jeux olympiques. «Lorsqu’il sera difficile d’organiser les Jeux d’été dans un format complet, nous n’aurons pas d’autre choix que de les reporter», a-t-il déclaré, rapporte le grand quotidien japonais Asahi Shimbun. «Une annulation n’est pas dans nos options,» a ajouté Shinzo Abe qui, sur ce point, se situe donc sur la même ligne que le CIO. Ce dernier s’est donné “quatre semaines” de réflexion avant de prendre une décision. Celle-ci, de toutes les manières, ne pourra pas se faire sans l’accord des Japonais. En France, le “J-100” qui devait être organisé le 15 avril par le Comité national olympique et sportif français, et où devait être révélées les tenues officielles des athlètes tricolores, est annulé.

© SportBusiness.Club Mars 2020