Lagardère Sports cédé à un fonds d’investissement

Sur le marché depuis plusieurs mois, Lagardère Sports, la branche sport business du groupe éponyme, semble avoir trouvé preneur. Lundi 16 décembre 2019, dans un communiqué, le groupe annonce avoir reçu «une offre d’achat de HIG Capital portant sur 75% de Lagardère Sports.» Le fonds américain, basé à Miami, est présent dans une douzaine de secteurs, mais pas encore celui du sport. Cette opération, qui doit être validée par l’Autorité de la concurrence, valorise l’agence à 110 millions d’euros et la branche Lagardère Sports & Entertainment à environ 150 millions. Le groupe indique par ailleurs sa volonté de garder 25% du capital.

L’été dernier, le pôle sport de Lagardère valait pourtant pratiquement deux fois plus et séduisait alors le groupe américain Wasserman Media Group. Or, après avoir essuyé la perte du contrat avec la Confédération d’Asie du football en juin 2018, Lagardère Sports a vu ses accords avec celle d’Afrique résiliés de manière unilatérale. Une procédure d’arbitrage au fond est en cours sur cette affaire devant la Chambre de Commerce Internationale (ICC) de Genève. L’opération était d’un coup moins intéressante.

Au printemps 2018, Arnaud Lagardère, président du groupe, avait annoncé un “recentrage stratégique” sur “deux piliers prioritaires” : l’édition avec Lagardère Publishing et la diffusion presse avec Lagardère Travel Retail. Lagardère Sports & Entertainement, qui en 2018 a réalisé un chiffre d’affaires de 438 millions d’euros, en baisse de 3,6%, pour un résultat positif de 30 millions, n’était plus une priorité. L’agence conserve en France une place importante. Lagardère Sports est ainsi le partenaire commercial de l’Olympique Lyonnais en football et a accompagné les trois premiers partenaires de Paris 2024 : BPCE, EDF et FDJ.

© SportBusiness.Club Décembre 2019

1 Rétrolien / Ping

  1. Sportfive renaît des cendres de Lagardère Sports | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.