Lavazza se torréfie avec Roland-Garros

Lavazza est l'un des partenaire de Roland-Garros en 2018.

La France est en passe de devenir le premier marché mondial pour l’italien Lavazza. Roland-Garros y serait pour quelque chose. La marque de café, partenaire du tournoi de tennis depuis quatre ans, a prolongé son accord jusqu’à l’édition 2019. «Nous distribuons plus de 400.000 cafés durant la quinzaine, c’est le plus grand coffeeshop du monde, explique Giuseppe Lavazza, vice-président de l’entreprise turinoise. Nous mettons en place un dispositif unique et impressionnant».

Au-delà d’une plateforme de communication pour la notoriété de Lavazza, Roland-Garros est une vitrine du savoir-faire de la marque. Le rôle de l’espace hospitalité dont profite l’entreprise dans le Village n’est pas uniquement de proposer une carte d’une vingtaine de cafés différents, de l’expresso au cocktail très sophistiqué : il accueille surtout les clients professionnels de Lavazza, la cible des CHR (café-hôtels-restaurants).

Leader sur le marché hors-domicile

La marque ne communique d’ailleurs pas auprès du grand public autour du thème du tennis. Elle serait pourtant légitime à le faire : Lavazza est partenaire des quatre tournois du Grand Chelem : Australian Open, Roland-Garros, Wimbledon et US Open. C’est la seule dans ce cas. «Notre marque est leader en France sur ce marché professionnel, indique Giuseppe Lavazza. Nous avons 130.000 clients hors-domicile». Le marché individuel est lui dominé par Carte Noire… rachetée en 2016 par Lavazza. Dans l’Hexagone, les deux marques génèrent un chiffre d’affaires de 450 millions d’euros. Avec 600 millions, l’Italie a juste un set d’avance. Plus pour longtemps, donc.


Quelle est la particularité de Roland-Garros ?

Partenaire des quatre tournois du Grand Chelem, Lavazza a une affection particulière pour Roland-Garros, outre le fait que c’est l’événement le plus proche géographiquement du siège de l’entreprise, situé à Turin. Pour Giuseppe Lavazza, le tournoi français serait différent des trois autres : «Roland-Garros a ses spécificités, assure-t-il. On y retrouve une qualité et une excellence du savoir-faire. La tradition y est également très présente. Les quatre tournois sont très complémentaires pour nous».