Le futur de Lagardère Sports incertain après la perte du foot asiatique

Lagardère Sports and Entertainment a perdu l’appel d’offres lancé par l’AFC, la Confédération asiatique de football, un contrat particulièrement important pour la filiale sport du groupe français. L’AFC a préféré l’offre proposée conjointement par le chinois Wuhan DDMC Culture Co et le suisse Fortis Sports AG. Le contrat porte sur huit années, de 2021 à 2028, et la gestion de l’ensemble des droits commerciaux des compétitions organisées par l’AFC, dont la Coupe d’Asie. Associated Press évoque un accord global de 4 milliards de dollars (3,4 milliards d’euros).

La Confédération asiatique de football mettra donc un terme à sa collaboration avec Lagardère Sports & Entertainment à la fin de l’année 2020. L’agence française avait commencé à travailler avec l’instance en 1993. Sur son site, Lagardère Sports and Entertainment met en avant l’organisation de la Coupe d’Asie 2015 «l’édition la plus regardée de tous les temps, avec un auditoire mondial de 2 milliards de téléspectateurs».

Le résultat de cet appel d’offres était très attendu par l’agence française car ce nouveau contrat apparaissait comme stratégique pour l’avenir de la filiale du groupe Lagardère. Arnaud Lagardère, président du groupe éponyme qui vient de céder une grande partie de ses activités médias, a annoncé début mai devant ses actionnaires qu’il souhaitait se recentrer sur “deux piliers” : le “publishing” (édition) et le “travel retail » (distribution dans les lieux de transport). Le sport, que le dirigeant portait par intérêt personnel, n’était pas cité. La perte du contrat de l’AFC pourrait ainsi pousser Lagardère Sports and Entertainment vers la vente.

1 Rétrolien / Ping

  1. Tous sports – Arnaud Lagardère prêt à lâcher le sport – STARTONLINE

Les commentaires sont fermés.