Le golf en France représente 1,5 milliard d’euros

Golf

La Ryder Cup, que la France organise du 28 au 30 septembre, met en exergue l’activité économique du golf en France. En 2017 elle aurait représenté 1,5 milliard d’euros selon une étude réalisée par EY pour le compte de la Fédération française. «Il s’agit d’un montant supérieur à ce que touche en entrées le secteur du cinéma en France», précise Marc Lhermitte, associé EY France.

La moitié de l’impact économique du golf en France est réalisée par les parcours. La France compte 732 golfs, qui rassemblent 8 960 collaborateurs, soit 85% du nombre total des emplois du secteur. Voir les résultats de l’étude ci-dessous.

Le second poste de recettes du golf en France est le tourisme. «Cette pratique est principalement concentrée sur 284 golfs, des structures qui ont développé une stratégie commerciale dans ce sens avec notamment de l’hôtellerie, indique Marc Lhermitte. Ce secteur d’activité est fort car un touriste golfeur a un fort pouvoir d’achat et dépense 61% de plus que la moyenne des touristes. Développer le tourisme golfique est un enjeu économique important. La France a les possibilités pour devenir un des pays du golf !».

Des retombées importantes dans les régions

L’étude d’EY montre aussi la croissance de l’offre dans le pays au cours de la décennie écoulée. «Dix golfs se sont ouverts tous les ans depuis dix ans, indique l’analyste. Le nombre de pratiquants déclarés a aussi fortement augmenté. Le travail de conversion de ces pratiquants vers des licenciés est important : il permettra de garantir des recettes stables pour le golf et de poursuivre la croissance économique en continuant à invertir dans les équipements.».

Autre sujet de satisfaction pour le golf en France : l’ancrage local et les retombées économiques pour les territoires : «72% de la consommation des parcours et équipements se fait dans la région d’implantation de la structure, commente Marc Lhermitte. C’est deux fois plus que les achats de la grande distribution en produits frais dans les régions d’implantation de leurs magasins.»

Parmi les pistes de développement du golf en France, l’étude d’EY pointe la visibilité de la discipline dans les médias. «C’est un sujet pour les professionnels, assure Marc Lhermitte. Le golf, ce n’est que 3% du sport diffusé à la télé, et la discipline est un peu trop nocturne. Une meilleure exposition permettrait d’accroitre sa popularisation.» EY estime aussi que le golf devrait développer des formats plus courts et plus urbains pour attirer un nouveau public, plus jeune, mais plus volatile.

© SportBusiness.Club. Septembre 2018


L’économie du golf en France

Poids économique du golf en France

  • Total : 1,5 milliard d’euros en 2017
    • Parcours de golf : 759 M€ (50%)
    • Tourisme golfique : 446 M€ (30%)
    • Matériel et équipements : 215 M€ (14%)
    • Institutions et tournois : 77 M€ (5%)
    • Médias : 19 M€ (1%)
  • Emplois de la filière golf : 15 531
    • Parcours de golf : 8 960 (85% en CDI)
    • Tourisme golfique : 4 974
    • Matériel et équipements : 954
    • Institutions et tournois : 523
    • Médias : 120
  • Retombées fiscales : 572 M€
  • Retombées indirectes dans les territoires : 401 M€

Tourisme golfique

  • Nombre de touristes liés au golf : 335 000 personnes
    • dont 17% d’étrangers
  • Dépenses par séjour vs moyenne touristes : +61%
  • Nombre de golfs concernés : 284

Source : Etude EY « Un coup à jouer, les enjeux économiques du golf en France », septembre 2018


Panorama du golf

Nombre de licenciés en France.

  • 1970 : 20 000
  • 1980 : 38 793
  • 1990 : 180 147
  • 2000 : 291 754
  • 2010 : 407 530
  • 2012 : 422 761
  • 2017 : 410 261

Nombre de pratiquants dans le monde.

  • Etats-Unis : 26 000 000
  • Japon : 11 000 000
  • Canada : 6 000 000
  • Corée-du-Sud : 4 000 000
  • Australie : 1 700 000
  • Royaume-Uni : 1 120 000 licenciés
  • France : 800 000
  • Allemagne : 640 000 licenciés
  • Chine : 600 000
  • Nouvelle-Zélande : 480 000
  • Suède : 475 000 licenciés
  • Pays-Bas : 390 000 licenciés

Profil des golfeurs français (base licenciés)

  • 410 261 licenciés
    • dont 112 983 femmes : 28%
    • dont 40 383 de moins de 18 ans : 10%
  • Age moyen : 52 ans
  • 75% s’entraînent au moins une fois par semaine
  • 48% pratiquent depuis plus de 10 ans
  • 59% prennent des leçons avec des enseignants pro
  • 38% pratiquent en compétition
    • en moyenne 8 fois par an
  • 90% s’intéressent à l’actualité du golf
    • 1/ sur internet
    • 2/ à la télévision
    • 3/ dans la presse
  • Panier moyen dépensé dans l’équipement : 489 euros par an
    • Textile : 105 € (21%)
    • Chaussures : 100 € (20%)
    • Clubs : 99 € (20%)
    • Chariot : 78 € (16%)
    • Balles et tees : 62 € (12%)
    • Bagagerie : 46 € (9%)
  • Budget dépensé par licencié hors équipement : 1 190 € par an
    • dont 16% plus de 2 000 euros
    • hommes : 1 170 € / femmes 1 242 €
    • 18-24 ans : 613 € / >65 ans 1 316 €

Marché du golf en France

  • Estimation des dépenses des licenciés : 201 M€
    • Textile : 43 M€
    • Chaussures : 41 M€
    • Clubs : 41 M€
    • Chariot : 32 M€
    • Balles et tees : 25 M€
    • Bagagerie : 19 M€

Nombre de golfs en France

  • 1970 : 108
  • 1980 : 139
  • 1990 : 430
  • 2000 : 585
  • 2010 : 74
  • 2017 : 732

Sources : Etude Union Sport & Cycle 2018 / FF Golf / Association européenne de golf