Le guide pratique du stade connecté.

La moitié des clubs professionnels connaissent le mode de transport utilisé par leurs supporters pour se rendre au stade. Mais seuls 5% proposent à leurs spectateurs un billet couplé avec un titre de transport. C’est le résultat le plus parlant de l’enquête sur les stades connectés que publient les ligues professionnelles.*

Plus qu’une simple étude, ce travail se présente en fait comme un guide à la connexion destiné aux clubs professionnels. L’enquête est déclinée en trois volumes. Le premier décrit les résultats de l’enquête et les enjeux de la numérisation pour les structures sportives. Le deuxième détaille les cas pratiques pouvant être mis en place grâce au travail de numérisation des infrastructures. Enfin, le troisième volet propose des projets, avec quelques idées d’estimations budgétaires, et un annuaire de prestataires dans différents domaines.

«Il s’agit avant tout d’un outil mis à la disposition des clubs pour les aider à poursuivre leur transformation numérique», confirme Benjamin Carlier d’Olbia Conseil qui a réalisé cette étude avec 10TO11 et Advise Consulting. Le trio insiste sur le fait que ce processus de numérisation doit être pensé de manière globale par les clubs. L’infrastructure technique de l’enceinte n’étant finalement qu’un détail.

Faciliter l’accessibilité au stade

«Le stade doit être lié à son environnement, précise Benjamin Carlier. L’objectif est de savoir comment la connectivité peut permettre de lever des freins. C’est le cas auprès du public occasionnel invité à revenir plus souvent, ou vers une nouvelle population qu’il faudra séduire avec des services innovants

Les premiers seront certainement sensibles à une application leur proposant le meilleur moyen pour se rendre au match depuis leur domicile jusqu’à leur siège, avec le détail du cheminement dans l’enceinte. Une offre couplant transport, ticket pour le stade et restauration à la place pourrait être l’élément déclencheur.

Pour attirer un nouveau public les clubs devront certainement plus tirer sur la corde spectacle. «Ce sont là des aspects nouvelles expériences et gamification qui peuvent être réalisés grâce à la connectivité des enceintes», poursuit Benjamin Carlier. L’expert rappelle également que la data reste au cœur de toute cette stratégie. «Elle permet l’optimisation du remplissage des enceintes et la monétisation du public», souligne le dirigeant d’Olbia Conseil.

Cependant, tirer du câble pour la connexion des stade n’est pas l’unique solution de la réussite d’un club. «L’approche numérique doit être totalement intégrée à la stratégie du club, insistent les responsables des ligues professionnelles. Le retour sur investissement doit être intégré dès le départ dans les projets et les schémas de numérisation». Tous les détails comptent pour que le spectateur soit satisfait et revienne : au stade Bernabeu du Real Madrid les urinoirs dans les toilettes hommes vont s’équiper d’un écran télé afin que le fan victime d’une envie pressante puisse ne rater aucune action de jeu.

© SportBusiness.Club. Novembre 2018.

L’enquête est disponible sur www.enceintes-sportives-connectées.fr

* Association Nationale des Ligues de Sport Professionnel (ANLSP), Ligue de football professionnel, Ligue nationale de basket, Ligue nationale de handball, Ligue nationale de rugby, avec le Ministère des Sports et la Fédération française de football.


Principaux résultats de l’étude

Enquête réalisée avec 108 clubs professionnels : 27 de basket-ball, 23 de football, 13 de handball, 29 de rugby et 16 de volley-ball.

  • 7% des clubs interrogés sont propriétaires de leur enceinte.
  • 68% des enceintes sont gérées par la collectivité.
  • 91% des clubs disposent d’un système de billetterie en ligne.
  • 68 % proposent des billets dématérialisés.
  • 42% réalisent plus de la moitié de leur vente de billets en ligne.
  • 12% ont mis en place une solution de yield management.
  • 67% déclarent avoir du réseau 3G / 4G dans leur enceinte.
  • 78% des enceintes sont connectées en wifi
    • … mais 30% permettent une couverture supérieure à la moitié de la jauge.