Le marché du tennis pèse plus de 130 M€

Avec près de 600 000 raquettes vendues en 2017, 1,2 million de paires de chaussures et 12,2 millions de balles, le marché économique du tennis en France s’élève à 131 millions d’euros selon une étude de l’Union Sport & Cycle présentée dans le cadre du salon Sport Achat qui se tient à Lyon.

Cette enquête est inédite, car elle prend en compte tous les circuits de distribution, y compris les grandes enseignes multisports, comme Décathlon ou Go Sport, qui ont exceptionnellement délivré leurs chiffres. La base est le “sell-out”, c’est-à-dire les “sorties magasins”.

Avantage magasins multisports

Sans surprise, l’essentiel de ce marché est réalisé par les magasins multisports (43%). Une paire de chaussures de tennis sur deux y est écoulée et plus d’une raquette sur trois. Si l’étude ne révèle pas les enseignes, Décathlon, avec ses marques propres, est un des leaders.

La vente directe par les marques est minime : 11%. «Très peu de marques vendent en direct, car elles craignent d’être déréférencées par les distributeurs, explique Ludovic Luchini, responsable du sport raquette chez Head. C’est une stratégie

L’étude Union Sport & Cycle a pris en compte les raquettes, les chaussures, las balles et les cordages. Mais pas le textile. «C’est un secteur complexe, car il n’y a pas vraiment de gammes spécialistes, répond Pascal Fournié, chef de groupe sports urbains chez Go Sport. Les joueurs peuvent pratiquer le tennis avec un tee-shirt lambda ou un maillot de running

Moins de pratiquants

En se basant sur le “sell-in”, les ventes aux distributeurs, le marché du tennis n’aurait enregistré en 2017 que 3% de progression. «Ca peut paraître peu, mais ce chiffre est à mettre en parallèle avec la baisse des licenciés, commente Pascal Fournié. Le bon signe c’est que malgré cela, la consommation ne baisse pas. Par ailleurs, le tennis manque aujourd’hui d’icônes fortes pour les jeunes, car les stars actuelles sont vieillissantes.»

L’étude l’Union Sport & Cycle rapporte en effet que le nombre de licenciés en tennis s’est élevé à 1,019 million de personnes en 2017. La fédération a perdu 110 000 adhérents depuis 2010 ! Au total, il y aurait quand même 32 millions de Français “au moins un peu intéressés” par le tennis, 14 millions qui suivent “souvent” les compétitions, 4 millions déclarant pratiquer la discipline “occasionnellement” et 370 000 “compétiteurs”.

© SportBusiness.Club. Septembre 2018


Le marché du tennis en France

  • Chiffre d’affaires total : 131 millions d’euros (+3% en sell-in)
    • 595 527 raquettes vendues, prix moyen 73 euros
      • chiffre d’affaires : 43 M€ (+0% sur raquettes juniors, +3% sur raquettes adultes en sell-in)
    • 1 165 000 paires de chaussures vendues, prix moyen 53 euros
      • chiffre d’affaires : 57 M€
    • 12,2 millions de balles vendues, 89% dans des tubes de 4 balles
      • chiffre d’affaires : 18 M€ (+1% en sell-in)
    • 550 000 cordages vendus
      • chiffre d’affaires : 12 M€ (+12% en sell-in)
  • Part de marché en valeur de la distribution
    • Multisports : 43%
    • Indépendants 28%
    • Pure-players : 16%
    • Marques : 11%
    • Autres : 1%

Source : Etude Union Sport & Cycle « Panorama 2017 du marché du tennis »