Le sport au menu de la rentrée

Etudes

La rentrée de septembre se rapproche et l’heure des bonnes résolutions également. Selon la 4e vague du baromètre Sport Santé récemment publiée par la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) et réalisée avec Ipsos, 58% des Français déclarent vouloir pratiquer une activité sportive “beaucoup plus souvent”. Les femmes représentent près de six individus sur dix parmi ces motivés de septembre.

Toutefois, la FFEPGV note l’existence de plusieurs freins empêchant ces indécis à réellement faire plus de sport. Le premier est le manque de temps (61%), en particulier chez les moins de 35 ans (81%). L’excuse suivante est la peur de ne pas suivre physiquement cette pratique supplémentaire (54%). C’est notamment le cas chez les plus âgés (62%). Enfin, la moitié (51%) confie ne pas faire plus d’activité physique car ils estiment avoir une mauvaise image de leur corps et n’aiment pas le montrer. C’est surtout le cas pour les femmes (58%).

Pour se remettre plus rapidement au sport, 71% des « décidés à faire plus d’activité » souhaitent avoir des cours adaptés à leur condition physique. C’est notamment le cas chez les femmes et les moins de 35 ans (35%). Les deux tiers (67%) plébiscitent une activité « avec des personnes qui leur ressemblent », histoire d’être au même niveau. Ce taux monte à 74% chez les moins de 35 ans. Enfin, les deux-tiers (66%) assurent aussi avoir besoin de dégager plus de temps durant la journée ou la semaine pour faire du sport. C’est principalement le cas chez les moins de 35 ans (77%). Un problème d’agenda pouvant être réglé avec le développement du sport en entreprise.

© SportBusiness.Club. Aout 2019