Le sport féminin améliore l’image de marque

Bien, mais peut mieux faire. La perception du sport féminin par les Français s’améliore. Il reste toutefois du chemin à faire révèle une étude de Kantar TNS (voir plus bas) pour TF1 dévoilée à l’occasion de la Journée des droits des femmes et à moins de 100 jours du coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de football… retransmise par TF1.

«Le panorama reste assez schizophrène par rapport à la perception du sport féminin, affirme Aurélie Bouillot, directrice Brand Strategy chez Kantar. Aujourd’hui, 82% des Français nous disent que le sport reste toujours mieux valorisé auprès des garçons que des filles et 84% trouvent que le sport est encore un milieu macho.» Effectivement, il a un peu travail. Les mentalités bougent quand même. «La pratique du sport par les femmes est plus acceptée par la société aujourd’hui, poursuit l’analyste. Elle est jugée plus accessible, plus facile et plus divertissante qu’avant. Le mouvement se met en place et ce sont les hommes qui perçoivent plus un dynamisme que les femmes : elles apparaissent plus prudentes

Des préjugés par sport

Cependant, selon l’étude de Kantar TNS, la perception du sport par genre est déjà visible dès le plus jeune âge. «Quand un enfant a envie de pratiquer un sport, la réaction des parents est très positive en général, observe Aurélie Baillot. Ce taux est identique pour les parents de petits garçons ou de petites filles. En revanche, si l’on regarde le choix des disciplines, des préjugés persistent. Ainsi, il paraît plus difficile pour des parents de répondre positivement à leur garçon s’il demande à faire de la danse, ou à leur fille si elle est attirée par le rugby.»

L’enquête de Kantar TNS met aussi en exergue le manque de moyens, un frein possible pour le développement de la pratique sportive des femmes : infrastructures, équipes, financement, sponsoring, médias… «C’est toute l’économie du sport qui est interrogée, affirme Aurélie Bouillot. Pourtant, pour une marque, s’associer au sport féminin constitue aujourd’hui une réelle opportunité. S’impliquer aux côtés des acteurs du sport féminin permet à une marque d’entrer dans cette dynamique, de gagner en modernité, de s’engager aussi dans la société et pour les droits des femmes. L’apport est très concret : c’est donner une meilleure image de la marque et avoir un coup d’avance en terme de préférence

© SportBusiness.Club. Mars 2019


La patineuse Gabriella Papadakis, sportive préférée des Français

Triple championne du monde, quintuple championne d’Europe et vice-champion Olympique avec son Guillaume Cizeron, la patineuse Gabriella Papadakis a été désignée sportive préférée des Français, selon une étude réalisée par Kantar TNS. La clermontoise devance de 23 ans la skieuse freestyle Perrine Laffont et la tenniswoman Caroline Garcia. Trois footballeuses (Wendy Renard, Eugénie Le Sommer, Amandine Henry) figurent parmi les quinze premières ainqi que deux athlètes handisport : Marie-Amélie Le Fur et Marie Brochet. Parmi les athlètes en retraite sportive, c’est la nageuse Amalie Mauresmo qui est la sportive préférée des Français.

Classement des sportives préférées des français : en activité

  1. Gabriella Papadakis (28%) Patinage artistique
  2. Perrine Laffont (26%) Ski freestyle
  3. Caroline Garcia (25%) Tennis
  4. Alizé Cornet (24%) Tennis
  5. Tessa Worley (24%) Ski
  6. Marie-Amélie Le Fur (22%) Athlétisme
  7. Wendie Renard (21%) Football
  8. Anaïs Bescond (20%) Biathlon
  9. Charlotte Bonnet (20%) Natation
  10. Eugénie Le Sommer (19%) Football
  11. Allison Pineau (19%) Handball
  12. Vanessa James (19%) Patinage artistique
  13. Kristina Mladenovic (18%) Tennis
  14. Amandine Henry (17%) Football
  15. Marie Bochet (17%) Ski

Classement des femmes

  1. Gabrielle Papadakis (34%)
  2. Vanessa James (26%)
  3. Perrine Laffont (25%)

Classement des hommes

  1. Wendie Renard (30,4%)
  2. Caroline Garcia (30,0%)
  3. Alizée Cornet (29,9%)

Classement des sportives préférées des français : d’hier

  1. Laure Manaudou (41%) Natation
  2. Marie-José Pérec (38%) Athlétisme
  3. Laura Flessel (35%) Escrime
  4. Amélie Mauresmo (33%) Tennis
  5. Jeannie Longo (30%) Cyclisme
  6. Mary Pierce (25%) Tennis
  7. Surya Bonaly (24%) Patinage artistique
  8. Marielle Goitschel (23%) Ski
  9. Isabelle Duchesnay (22%) Patinage artistique
  10. Carole Merle (21%) Ski
  11. Christine Caron (21%) Natation
  12. Christine Aaron (21%) Athlétisme
  13. Marion Bartoli (20%) Tennis
  14. Isabelle Autissier (20%) Voile
  15. Murielle Hurtis (15%) Athlétisme

Classement des femmes

  1. Laure Manaudou (39%)
  2. Marie-José Pérec (38%)
  3. Laura Flessel (35%)

Classement des hommes

  1. Laure Manaudou (42 %)
  2. Marie-José Pérec (38%)
  3. Jeannie Longo (36%)

Source : Etude Kantar TNS réalisée en ligne du 18 au 20 février auprès de 1003 personnes âgées de 18 ans et plus (521 femmes, et 482 hommes) représentatifs de la population française.


Les Français et le sport féminin

Intérêt pour le sport

  • Intéressés par le sport : 61%
  • Intéressés par le sport féminin : 48%
    • Femmes : 39% / Hommes : 57%
  • Fait du sport au moins une fois par semaine : 59%
    • Femmes : 52% / Hommes : 55%

Non pratique du sport

  • Manque de motivation : 51%
    • Femmes : 57% / Hommes : 45%
  • Raisons de santé : 43%
  • Trop cher : 42%
    • Femmes : 49% / Hommes : 35%
  • Peur du regard des autres
    • Femmes : 27% / Hommes : 20%

Si votre enfant souhaitait faire du sport dans un club, quelle serait votre réaction ?

  • Je cherche un club : 71%
    • pour un garçon 71% / pour une fille : 71%
    • tout de suite : 20%
    • Je lui pose quelques questions pour tester sa motivation, puis je cherche un club : 51%
  • Je cherche de l’en dissuader et lui propose une autre activité : 15%
  • Je lui dis non catégoriquement : 14%

Pour quelles disciplines pourriez-vous chercher un club pour votre enfant ?

  • Natation : filles 88% /garçon 89%
  • Athlétisme : filles 83% /garçon 85%
  • Judo : filles 79% /garçon 83%
  • Boxe : filles 52% /garçon 57%
  • Danse : filles 86% /garçon 64%
  • Patinage artistique : filles 73% /garçon 55%
  • Rugby : filles 54% /garçon 71%
  • Football : filles 76% /garçon 85%

Comment percevez-vous la pratique sportive pour les femmes ?

  • Plus acceptée par la société : 63%
    • Femmes : 62% / Hommes : 64%
  • Plus accessible : 61%
    • Femmes : 57% / Hommes : 65%
  • Plus facile : 56%
    • Femmes : 54% / Hommes : 58%
  • Plus divertissante : 50%
    • Femmes : 48% / Hommes : 52%

Quelle chance a une jeune fille pour devenir championne ?

  • Plus qu’en jeune garçon : 5%
  • Autant qu’un jeune garçon : 82%
  • Plus compliqué qu’un jeune garçon : 13%
    • Car ses performances sont moins médiatisées : 58%
    • Car il y a moins d’équipes sportives féminines : 51%
    • Car une fille a du plus de mal à trouver des financements, un sponsor : 44%
    • Car il y a moins de structures d’entraînement accessibles : 30%
    • Car il y a moins de disciplines ouvertes aux filles
  • L’école permet une grande diversité et mixité dans les sports pratiques : 83%
  • Dans notre société le sport est mieux valorisé auprès des garçons que des filles : 82%
  • Le sport est un milieu d’hommes : 53%
  • Le sport est un milieu encore trop macho : 84%

Quelles valeurs attribuez-vous au sport féminin ?

  • L’esprit d’équipe : 34%
  • Le respect des autres : 18%
  • Le respect des règles : 18%
  • L’égalité des chances : 18%
  • Chez les femmes :
    • égalité des chances : 20% (hommes 15%)
    • la compétence : 18% (hommes 13%)
  • Chez les hommes :
    • esthétisme : 11% (femmes : 5%)
    • aspect magnifique : 6% (femmes 3%)

Quelles valeurs attribuez-vous au sport féminin et au sport masculin ?

  • Elégant : masculin 9%/ féminin 91%
  • Respectueux  : masculin 12% / féminin 89%
  • Loyal  : masculin 18% / féminin 82%
  • Intelligent  : masculin 19%/ féminin 81%
  • Moderne : masculin 19%/ féminin 81%
  • Equitable : masculin 21%/ féminin 79%
  • Convivial : masculin 22%/ féminin 78%
  • Audacieux : masculin 40%/ féminin 60%
  • Collectif : masculin 42%/ féminin 58%
  • Dynamique : masculin 47%/ féminin 53%
  • Stratégique : masculin 66%/ féminin 35%
  • Professionnel : masculin 80%/ féminin 20%
  • Physique : masculin 81%/ féminin 19%
  • Agressif : masculin 95%/ féminin 6%
  • Affaire d’argent : masculin 95%/ féminin 5%

Quelle perception pour une marque qui s’implique dans le sport féminin ?

  • Elle est engagée dans le développement du sport : 81%
  • Elle est engagée dans la société : 79%
  • Elle valorise l’effort et l’exploit : 79%
  • Elle est moderne : 78%
  • Elle est engagée pour les droits des femmes : 77%
  • Elle est jeune : 75%
  • 69% déclarent qu’elle aurait une meilleure image.
  • 59% déclarent qu’ils la préféreraient à une marque concurrente

Quel potentiel médiatique pour le sport féminin ?

  • Suivent plus le sport féminin qu’il y a 5 ans : 52%
    • Femmes 41% : Hommes 63%
    • « même beaucoup plus » : 20%
  • Suivent autant le sport féminin : 42%
  • Suivent moins le sport féminin : 6%
  • Les médias ont un rôle important dans le développement du sport féminin : 91%
  • Le sport féminin est aussi intéressant à suivre que le sport masculin : 84%

Source : Etude Kantar TNS réalisée en ligne du 18 au 20 février auprès de 1003 personnes âgées de 18 ans et plus (521 femmes, et 482 hommes) représentatifs de la population française.