Les handballeuses très regardées… par les hommes

© FF Handball / S.Pillaud

Sans surprise, la finale du championnat du monde de handball féminin, remportée par l’équipe de France face à celle de Norvège, a été très regardée dimanche 17 décembre à 17h30 sur TF1. La chaîne a enregistré 4,3 millions de téléspectateurs en moyenne pendant le match, avec un pic à 6,9 millions en toute fin de rencontre, juste quand les Bleues prennent (enfin) l’ascendant définitif sur leurs concurrentes. La part d’audience s’est élevée à 25%.

Ces chiffres placent cette finale féminine parmi les 30 premiers événements sportifs de l’année en termes d’audience télé. C’est assez loin du meilleur score, qui est aussi du handball : la finale du championnat du monde de handball masculin. En janvier dernier, l’événement la France avait déjà battu la Norvège et c’était aussi sur TF1. Le match, disputé en France, avait rassemblé 8,4 millions de téléspectateurs avec une part d’audience de 42,6%.

Le sport féminin n’attire pas plus les femmes

L’écart est important : la finale masculine a été suivie par deux fois plus de personnes que celle des femmes. Toutefois, la structure de l’audience est quasi identique entre les deux rencontres d’après les données Médiamétrie, traitées par Sport Index, pôle thématique du cabinet NPA Conseil. En janvier, 56,2% des téléspectateurs de la finale masculine étaient des hommes. Dimanche dernier, pour la finale féminine, ils ont représenté 56,1% de l’audience !

Mieux, si en janvier 59,1% des téléspectateurs de la finale masculine étaient âgés entre 15 et 59 ans, dimanche, pour la finale féminine, ce public a représenté 58,3% de l’audience. Ces chiffres démontrent que le sport féminin à la télé n’intéresse pas plus les femmes que le sport en général. Le sport à la télé reste en majorité regardé par les hommes, que ce soit lors de la retransmission de compétitions masculines… ou féminines.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*