Vive le sport et les sponsors

Conforama installe les supporters dans un canapé sur les terrains des stades de Ligue 1.

Etudes. Et en plus ils aiment les sponsors. Selon une étude publiée par Bein Sports et Havas Sports & Entertainment*, 57% des Français se déclarant intéressés par le sport “apprécient” l’engagement des marques dans le sport. Mieux, 37% de ces passionnés aiment bien voir des publicités avec leurs athlètes ou leurs équipes préférés et autant considèrent même que la marque sponsor est un supporter à part entière (voir plus bas).

«En général, les fans de sports sont attentifs aux marques, s’intéressent aux nouveautés et certains estiment même qu’ils influencent le choix des autres, commente Yann Baffalio, directeur insights et Analytics. Ils sont également engagés : ils préfèrent des marques respectant l’environnement et sont attentifs aux marques françaises. Cette population fait aussi beaucoup ses courses sur internet

L’univers sportif qu’ils apprécient est aussi le terrain de découverte de nouvelles marques pour cette population. «Les fans de sport sont fans des marques de sport, insiste l’expert. Ils apprécient les marques investissant l’écosystème du sport et plus particulièrement quand elles s’associent avec une équipe ou un athlète. Le sport apparaît ainsi pour cette cible comme un levier de notoriété, d’image pour les marques. Le sport peut aussi devenir pour eux un vecteur d’achat ou de prescription

© SportBusiness.Club. Mai 2019

(*) Etude CSA auprès de 1502 personnes âgées de 15 ans et plus représentatifs de la population française, du 2 au 9 mai, online.


Qui sont les fans de sport ?

L’étude CSA pour Bein Sports et Havas Sports & Entertainement indique que deux Français sur trois sont “intéressés” par le sport. Cette population, estimée à 41 millions de personnes, a été scindée en cinq segments. «Tous les intéressés sport ne se ressemblent pas, indique Yann Baffalio, directeur Insights et Analytics chez Havas Sports & Entertainment. L’omnisport, qui pratique de nombreux sport, s’intéressent à une grande variété de disciplines et suit les retransmissions en direct à la télé. Il s’informe beaucoup sur les réseaux sociaux. C’est avant tout un homme, alors que les autres publics sont plutôt mixtes. Le consultant, est lui un expert dans une discipline qu’il pratique régulièrement. Il suit une équipe et aime bien parier en ligne, échanger autour de sa passion et donner son avis. Le patriote, enfin, qui considère le sport comme un divertissement, se rend parfois au stade et est un fervent supporter de l’équipe de France et des athlètes tricolores». Selon Havas Sports & Entertainment, le succès populaire d’un événement se construit grâce aux deux autres publics d’intéressés sport : le convive, pour qui le sport est l’occasion de passer un bon moment entre amis, et le spectateur, qui ne s’intéresse au sport que durant les grands événements.

  • Les intéressés sport
    • L’omnisportif : 17%, soit 7 millions de personnes
    • Le consultant : 17%, soit 7 millions de personnes
    • Le patriote : 38%, soit 16 millions de personnes
    • Le convive : 20%, soit 8 millions de personnes
    • Le spectateur : 8%, soit 3 millions de personnes

Les disciplines des "intéressés sport"

Sport
Intérêt
Audience
Pratique
Marche randonnée
38%
2%
37%
Football
35%
32%
7%
Vélo/Cyclisme
29%
19%
19%
Tennis
29%
24%
7%
Natation
28%
15%
19%
Rugby
26%
23%
1%
Course à pied
25%
17%
11%
Ski/Snowboard
18%
11%
11%
Course auto
17%
14%
1%
Handball
17%
13%
1%
Etude "Ce que veulent les fans", Havas Sport & Entertainment / Bein Sports par CSA. (*) Etude CSA auprès de 1502 personnes âgées de 15 ans et plus représentatifs de la population française, du 2 au 9 mai, online.

Les intéressés sport et les marques

  • 57% apprécient l’engagement des marques dans le sport
  • 37% apprécient les pubs avec leur équipe/sportif favori
  • 37% considèrent les sponsors des équipes/sportifs comme des supporters
  • 42% connaissent au moins une marque associée à une équipe/sportif
  • 53% ont déjà découvert une marque grâce à une équipe/sportif/événement
  • 29% estiment qu’en s’associant au sport, une marque améliore son image
  • 18% affirment préférer une marque associée au sport
  • 19% sont incités à acheter une marque grâce à son association au sport
  • 16% sont incités à recommander une marque qui s’associe au sport
  • 36% sont abonnés à au moins une chaîne de sport payante
    • dont 53% à Bein Sports