Les Jeux paralympiques n’ont pas caché la pub

Sponsoring

Les Jeux paralympiques de Pyeongchang se sont refermées avec une moisson exceptionnelle de médailles pour l’équipe de France : 20, le record pour une édition hivernale. L’événement était également exceptionnel car, contrairement aux Jeux olympiques, disputées quelques jours avant en Corée du Sud, les sponsors pouvaient s’afficher pleinement sur les sites des compétitions. Surprenant. C’est le choix des dirigeants de Comité international paralympique (IPC, pour International Paralympic Committee). Ce fut aussi le cas lors des précédentes éditions, à Sotchi en 2014, mais aussi pour les Jeux d’été, à Rio en 2016 et Londres en 2012.

«La publicité sur le terrain est un atout important pour la commercialisation des Jeux par le comité d’organisation (COJO), explique Alexis Schaefer, directeur commercial de l’IPC. Le CIO (Comité international olympique) a sa politique, avec des sites vierges de publicité ce qui place les Jeux olympiques au-dessus de tous les autres événements sportifs au monde. Nous, nous permettons la publicité, même sur les dossards. Ce sont des espaces premium offrant une grande visibilité aux partenaires et jouant un rôle important dans la création de valeurs».

Rien n’est fait pour Paris 2024

Toutefois, ces espaces restent limités, car l’IPC souhaite aussi maximiser son logo, les Agitos, trois croissants rouge, bleu et vert. «Les Agitos sont intégrés sur tous les sites de compétition aux endroits stratégiques, indique Alexis Schaefer. La philosophie de l’IPC permet de trouver un équilibre entre les opportunités commerciales vitales et le développement à long terme de la notoriété de la marque Paralympique». D’ailleurs, le plan stratégique de l’IPC place parmi ses priorités l’amélioration de la reconnaissance et de la valeur de cette marque paralympique.

En 2016, selon le dernier rapport annuel disponible de l’IPC, les revenus marketing de l’instance sportive mondiale, incluant aussi les droits TV, se sont élevés à 9,3 millions d’euros, sur un budget total de 19,9 millions, soit 46,5%. «Ce sont les recettes des sponsors mondiaux, précise Alexis Schaefer. Le COJO reçoit les revenus du parrainage national, y compris les contributions des partenaires paralympiques mondiaux d’IPC. Ces recettes sont comptabilisées dans le budget du COJO». Ce sera aussi le cas pour Paris 2024, dont les programmes marketing Olympiques et Paralympiques sont fusionnés. Toutefois, la présence de la publicité sur les sites de compétition paralympiques n’est pas encore actée pour la future édition parisienne.

Les publications de l’IPC.


Les sponsors des Jeux paralympiques de Pyeongchang 2018

Partenaires mondiaux du Comité international paralympique (IPC) :

  • Atos
  • Ottobock
  • Panasonic
  • Samsung
  • Visa

Partenaires officiels des Jeux Paralympiques de PyeongChang 2018

  • Hyundai / Kia
  • Korean Air
  • The North Face Korea
  • Kpcos
  • KT
  • LH
  • Kangwon Land
  • Coca Cola
  • GE
  • Omega watches
  • P&G

Sponsors officiels des Jeux Paralympiques de PyeongChang 2018

  • KHNP
  • KOEN
  • Komipo
  • Kowepo
  • Kospo
  • EWP
  • SK hynix
  • Aggreko
  • EF
  • Posco
  • Ssangyong Information & Communications Corp.
  • Lotte

Fournisseurs officiels des Jeux Paralympiques de PyeongChang 2018

  • Korail
  • KEB Hana Bank
  • Hanssem
  • Hanwha corp
  • Hanjin
  • Hanjin Travel
  • Kepco KPS
  • BAE KIM LEE LLC
  • Interpark
  • Kepco E&C
  • Kepco NF
  • Kepco KDN
  • Naver

Souce : Site Pyeongchang 2018