Ligue 1 : le projet de structure commerciale autonome se précise

Football

Qui va orchestrer le prochain appel d’offres des droits télé du championnat de France de football ? La question mérite d’être posée. Jeudi 1er février, lors d’un séminaire à Paris, les clubs de Ligue 1 ont décidé, «à l’unanimité des présents», «d’engager le processus de création d’une société de développement» dont ils seraient actionnaires. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, s’est félicité de cet engagement lors d’une prise de parole au colloque Think Football organisé par News Tank Foot.

«Il y a eu un véritable consensus sur cet objectif, a-t-il confié. Tout le monde est d’accord pour s’affranchir d’un certain nombre de freins et de résistances politiques qui retardent le développement des clubs. En Europe, les ligues qui fonctionnent bien sont celles disposant d’une filiale commerciale indépendante du pouvoir politique. Aujourd’hui, on manque d’agilité, et pour être performant, il faut être agile».

Cette structure commerciale, si elle voit le jour, serait placée sous la responsabilité d’un président qui aurait tout pouvoir pour prendre des décisions. Elle serait a fortiori totalement indépendante de la Ligue de football professionnel (LFP), aujourd’hui encore en charge de la gestion des droits collectifs marketing et audiovisuels des clubs professionnels. Si le projet des présidents de clubs de Ligue 1 se concrétise, cette société pourrait donc être amenée à gérer le prochain appel d’offres des droits TV du championnat de Ligue 1 prévu, aux dernières nouvelles, pour l’automne prochain.


Clubs présents lors du séminaire du 1er février 2018 : Amiens, Bordeaux, Dijon, Guingamp, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Monaco, Nantes, Nice, Paris SG, Rennes, Saint-Étienne, Strasbourg, Toulouse. Angers, Caen, Montpellier, Troyes absents et excusés.