Les nouvelles connections de Liliane Fretté

Relations presse

Au fond de la salle de presse du Tour de France, les collaborateurs de l’agence Liliane Fretté se font remarquer : ce sont les plus nombreux sur la Grande Boucle. L’enseigne de relations presse spécialisée dans le sport accompagne en effet cinq marques sur l’épreuve*. Et elle vient de changer de propriétaire. Liliane Fretté, qui a fondé l’agence il y a 28 ans, a cédé toutes ses parts au groupe de communication O-Connection il y a quelques mois. La fusion est désormais effective et Liliane Fretté Communication a été rebaptisée O-Sport.

«Nous travaillions sur d’autres secteurs, comme l’habillement, la bijouterie ou l’horlogerie, mais c’était celui du sport qui augmentait le plus fortement d’année en année, au point que nous avons développé une réelle expertise dans ce domaine qui était d’ailleurs beaucoup moins concurrencé, explique Liliane Fretté. Nos clients nous demandaient de plus en plus de services que nous devions sous-traiter. Dans le même temps, les budgets diminuaient» D’où la nécessité de s’agrandir afin de pouvoir proposer en interne ces différentes réponses et rationaliser les coûts.

Proposer une offre complète

Liliane Fretté a rencontré plusieurs agences, mais le courant est passé avec une seule. «J’ai eu un bon contact tout de suite avec Arnaud Baudry d’Asson qui a créé O-Connection il y a huit ans, confie-t-elle. L’agence est en pleine ascension, et ils venaient de créer un département sport. Nous arrivons avec notre expertise en relations presse et notre réseau dans le sport.» Liliane Fretté a été nommée co-directrice du pôle O-Sport avec Charles de Raincourt. La structure compte aujourd’hui une petite quinzaine de collaborateurs, issus de l’ancienne agence, et est en recrutement.

Cette nouvelle dimension et l’intégration à un groupe de communication globale permet à Liliane Fretté de monter d’un cran ses ambitions. «Nous pouvons désormais proposer une offre complète et aller sur les gros appels d’offres car nous sommes tout de suite devenus plus crédibles pour certains groupes», assure Liliane Fretté. L’agence est appelée quasiment toujours quand il s’agit d’accompagner des annonceurs du Tour de France. Demain, O-Sport espère entrer dans les short-lists des appel d’offres liés aux Jeux Olympiques. Un nouveau sport.

© SportBusiness.Club. Juillet 2019.

(*) Domitys, FDJ, E.Leclerc, Cofidis, Mécénat Chirurgie Cardiaque.