L’Open de France de golf en prélude de luxe à la Ryder Cup

L’Open de France de golf a débuté jeudi 27 juin sur le Golf National de Saint-Quentin en Yvelines. Mais tout le monde a déjà le putter dirigé vers septembre et la Ryder Cup qui prendra ses quartiers ici-même. «Non, il ne s’agit pas vraiment d’une répétition, car les dimensions des deux compétitions sont incomparables», explique Pascal Grizot, vice-président de la Fédération française de golf et président de la Ryder Cup 2018.

«Sur l’Open de France, nous accueillons entre 5 et 7.000 spectateurs par jour, indique-t-il. Durant la Ryder Cup ce sera au quotidien plus de 50.000 personnes. De plus, tout le matériel n’est pas installé, comme les bâtiments pour l’hospitalité ou les tribunes des spectateurs dont la principale accueillera 7.000 places». Pour autant, l’édition 2018 de l’HNA Open de France ne sera pas sous évaluée et propose un plateau international de haut niveau, insiste le dirigeant.

La proximité de la Ryder Cup n’a toutefois pas fait venir les joueurs Américains à l’Open de France sur le parcours de l’Albatros du Golf National entièrement refait à neuf : 7,5 millions d’euros investis par la fédération française. Seul Justin Thomas, numéro 2 mondial et membre de l’équipe des Etats-Unis a fait l’effort du déplacement. Curieux, car c’est la première fois que la France accueillera la Ryder Cup et que ce parcours sera inédit. Une chance, peut-être pour l’équipe européenne.


HNA prêt à sortir du green ?

Partenaire titre de l’Open de France depuis deux ans, le conglomérat chinois HNA aurait décidé de ne pas honorer sa troisième année de contrat en 2019, rapporte le quotidien L’Equipe. Un soucis pour l’European Tour mais pas forcément pour la Fédération française de golf (FFG). Si la marque Open de France reste propriété de la FFG, toute l’organisation, sportive et marketing, est passée dans les mains de la structure britannique. Au sein de la fédération française, qui récupère quand même la moitié des recettes billetterie, on indique «ne pas être inquiets». Enfin, pas trop car si HNA se désengage, la FFG espère que l’Open de France bénéficiera d’un sponsor qui s’engagera financièrement autant : l’objectif est de garder un niveau élevé de primes, 7 millions de dollars (dont 1,2 million au vainqueur), afin de garder sa place dans les Rolex Series, le circuit européen le plus prestigieux.

A combien s’élève le budget de la Ryder Cup ?

«Nous sommes fiers d’annoncer que nous serons le premier événement sportif majeur en France à rester dans le budget annoncé et à ne pas le dépasser», insiste Pascal Grizot, directeur de la Ryder Cup. Le budget de la compétition s’élève à 40 millions d’euros. il couvre notamment les droits payés au comité Ryder Cup qui en retour contrôle l’organisation mais aussi les recettes marketing et de billetterie. Pour réunir cette somme, la Fédération française de golf a fait appel à ses licenciés : depuis 13 ans chacun paie 3 euros de plus pour avoir la chance d’avoir la compétition à la maison. La somme collectée s’élève à 17 millions d’euros. S’ajoutent 10,7 millions de subventions publiques des collectivités, et 2,5 millions de fonds propres de la fédération. Ils proviennent notamment des entreprises membres du Club des partenaires, 14 au total qui paient 100 000 euros pour ce statut, et des 45 autres sociétés du Club des supporteurs où le ticket d’entrée est moindre.

La Ryder Cup laissera-t-elle un héritage ?

La Fédération française de golf parie que le coup de projecteur porté sur la discipline grâce à l’événement aura des répercussions sur les licenciés : 410.261 à fin 2017. Progresser en nombre de licenciés permettra automatiquement d’augmenter les recettes. Pour l’heure, la fédération se réjouit de voir sa part de jeunes golfeurs, de moins de 18 ans, à la hausse. Peut-être déjà le résultat du pack pédagogique développé par la fédération pour l’éducation nationale. Plus de 100.000 enfants de 8 à 10 ans ont été atteints par ce kit où mathématiques, géographie, histoire et, bien-sûr, anglais, se conjuguent avec le golf. L’autre objectif de la Ryder Cup est de placer la France comme l’une des destinations golfiques pour les étrangers, et notamment les Américains, «qui en vacances se déplacent tous avec leurs clubs et leur sac de golf», affirme Pascal Grizot, directeur de la Ryder Cup.

Comment gérer les 150 000 spectateurs de la Ryder Cup ?

Ne cherchez pas une place : les 150.000 pour les trois jours de compétition sont toutes vendues depuis plusieurs mois. Plus de la moitié seront des étrangers (56%) dont 35% de britanniques et 15% d’américains. Plus de 50.000 spectateurs à gérer chaque jour, c’est le principal casse-tête de l’organisateur qui a pris le parti d’interdire l’entrée à pied sur le site. Des navettes achemineront les spectateurs soit des parkings pour voitures, situés à quelques kilomètres, soit des gares SNCF et RER. Un pass Navigo hebdomadaire spécial de 40 euros sera d’ailleurs mis en vente à l’occasion. Ce flux devra être géré pour que 80% à 90% des spectateurs soient sur place pour les premiers puts, dès 8h00 ! Le golfeur se lève très tôt.

Quels événements autour de la Ryder Cup ?

La Ryder Cup c’est trois jours de compétition et dix jours de fête, promet-on à la fédération française de golf. En fait, la célébration a débuté mi-mai, avec la Ryder Cup Golf Tour, un événement festif qui visite une dizaine de villes et s’installera à partir du 21 septembre à Paris devant l’Hôtel de Ville. Ce sera jusqu’au 30 septembre le Village de la Ryder Cup. Juste avant leurs aînés, ce sont les espoirs qui disputeront la Junior Ryder Cup, les 24 et 25 septembre sur le golf de Disneyland Paris, avec cérémonie d’ouverture face au Château de la Belle au Bois-Dormant. Direction ensuite Saint-Quentin en Yvelines et le Golf National avec une compétition de personnalités mercredi 26 septembre, à laquelle participera Laura Flessel, Ministre des Sports, suivi en soirée d’un dîner de gala dans un autre château, celui de Versailles avec 1.200 convives. La cérémonie d’ouverture de la Ryder Cup se tiendra le lendemain, avec Edouard Philippe, le Premier Ministre. Ce sera ensuite la vraie compétition, dès vendredi 28 septembre, pour trois jours de d’eagles, de birdies ou de double-bogeys. Même s’il est plus porté sur le football, le Président de la République, Emmanuel Macron, viendra voir les joueurs le dernier jour.


Qui sont les partenaires du golf ?

Open de France 2018 :

  • Partenaire titre : HNA
  • Partenaire officiel : Amundi
  • Sponsors : BMW, Lacoste, Nestlé, Novotel, Rolex.

Ryder Cup 2018.

  • Partenaires officiels : Rolex, BMW, Emirates, Aberdeen Standard.
  • Fournisseurs officiels : Accor Hôtels, Aggreko, Club Car, Econocom, Eurostar, Hewlett Packard, Jacobsen, JC Decaux, Moët Hennesy, Mouton cadet, Nestlé.