Marché du sport : plus de 3 milliards de pertes

L’impact économique de la crise sanitaire mondiale du coronavirus ne fait que croître. En France, la perte de chiffre d’affaires pour les entreprises du secteur du sport dépasse déjà 3 milliards d’euros au premier semestre 2020 selon une étude interne de l’Union Sport & Cycle (1) auprès de ses membres. Le confinement imposé par le Gouvernement afin de restreindre la propagation de la maladie a stoppé net l’activité de la filière sport. Le syndicat professionnel, qui rassemble principalement les industriels du secteur et la distribution spécialisée, indique que 98% de ses adhérents, autant dire tous, assistent à une importante baisse de leurs recettes : plus de 30% selon les estimations.

Après plus de deux semaines de confinement, l’Union Sport & Cycle relève également que la moitié des industriels du secteur du sport est en arrêt total et un autre gros tiers est en activité réduite. Quant au télétravail, 85% des sociétés industrielles indiquent avoir recours à cette possibilité : c’est logiquement beaucoup moins le cas dans la distribution. Les conséquences sociales de ce recul économique sont également très importantes avec près de 500.000 employés placés actuellement en chômage partiel. Le syndicat note cependant que «environ 20 % des entreprises ont mis en place de manière volontaire des dispositifs pour maintenir à 100 % le salaire de leurs employés.»

Une autre conséquence de cette crise économique sera certainement visible un peu plus tard. Selon l’enquête de l’Union Sport & Cycle, six entreprises soutenant financièrement ou matériellement un club sportif sur dix (60%) estiment «ne pas être probablement en capacité à maintenir ce soutien à la rentrée !» Un plus plus d’un quart (27%) estiment qu’elles poursuivront mais en diminuant l’aide. Seules 14% assurent qu’elles continueront «normalement.». Des chiffres qui peuvent inquiéter le monde associatif sportif.

© SportBusinessClub Avril 2020


Les principaux résultats de l’étude

  • Perte de chiffre d’affaires : 3,1 milliards d’euros
    (par rapport au premier semestre 2019)
    • Commerce : – 1,3 milliard d’euros
    • Industriels : 1,260 milliard d’euros
    • Loisirs marchands : 470 millions d’euros
      (fitness, foot à 5, escalade…)
    • Equipements sportifs : 30 millions d’euros
  • Recul estimé à plus de 30% :
    • 65% des commerçants (dont >50% pour 26%)
    • 68% des industriels (dont >50% pour 34%)
    • 61% des prestataires loisirs marchands (dont >50% pour 14%)
  • Chômage partiel : près de 50 000 employés
    • 69% dans les commerces d’articles de sport
    • 71% dans l’industrie
    • 84% dans les loisirs marchands
  • Utilisation du télétravail :
    • Industries : 85%
    • Loisirs marchands : 35%
    • Commerce : 12%

(1) Source : Enquête de l’Union Sport & Cycle, réalisée du 23 au 27 mars 2020. Plus de 900 réponses

1 Rétrolien / Ping

  1. L'investissement dans le sport défendu par deux-tiers des Français | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.