Médiapro, future maison du football français

On peut dire que Julien Bergeaud ne renie pas son ancien employeur, Eurosport, dont l’un des slogans est “La maison des Jeux olympiques” comme cela est indiqué (“Home of Olympics”) à l’entrée du siège à Issy-les-Moulineaux. Invité du colloque Think Football de News Tank Football, mercredi 5 février à Paris, le nouveau patron de Médiapro France a affirmé que la future chaîne du ballon rond sera «la nouvelle maison du football français». Pour autant, le dirigeant n’a dévoilé ni date précise de lancement, ni nom de baptême, ni grille et encore moins de personnalités incarnant l’antenne. Cela lui est d’ailleurs contractuellement interdit : «Pas avant mars, a confirmé Didier Quillot, directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel. Une mesure qui permet de préserver les droits des diffuseurs actuels.»

Le voile a tout de même été, un peu, levé sur quelques points. «La chaîne sera lancée fin juillet, simplement parce que le championnat de Ligue 2 débutera le 25 juillet, a déclaré Julien Bergeaud. L’antenne sera exclusivement consacrée au football avec les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, les magazines, puis l’Europa League et l’Europa Conference League un an après. Nous proposerons aussi huit canaux supplémentaires sur le numérique.» Plus concrètement, Médiapro programmera chaque journée de championnat huit des dix matchs en direct, dont deux affiches en soirée, le vendredi soir et le dimanche soir avec les 10 meilleures affiches de toute la saison qualifiées de «choix déterminants

«Nous proposerons 85% de l’offre football en France, a insisté Julien Bergeaud. Nous restons sur un prix indicatif de 25 euros mensuels, un tarif qui apparaît très attractif car aujourd’hui il faut payer 49,90 euros pour la même offre.» Médiapro reste également sur un nombre d’abonnements potentiel de 3,5 millions. «Attirer 35% des 10 millions de fans de football de Ligue 1 et Ligue 2 en France est très réaliste, a ajouté le dirigeant. Je ne vous dis pas que nous atteindrons ce chiffre tout de suite, mais ce peut être assez rapidement.»

Une antenne «vivante et attrayante»

Les programmes reposeront sur trois piliers. D’une part les matchs en direct également disponibles sept jours en replay. D’autre part les magazines : il y en aura dix toutes les semaines. «Enfin, les fans et les supporters de clubs à qui nous nous adresserons au travers de reportages sur la vie des clubs et des joueurs, a détaillé Julien Bergeaud. Nous proposerons également beaucoup d’autres contenus inédits comme les conférences de presse ou les causeries.» La chaîne disposera d’un studio de 300 mètres carrés, «en France, pas en Espagne,» a-t-il précisé à SportBusiness.Club.

Le patron de Médiapro promet une «antenne vivante et attrayante» ainsi qu’une production «encore plus spectaculaire.» Les responsables du groupe espagnol ont visité tous les stades français afin de dénicher de nouveaux angles de vues. Des caméras seront installées derrière les buts ou sur les poteaux de coin, et les câble-cams, au-dessus du terrain, seront multipliées. «Nous proposerons un service de multiview pour les affiches où le téléspectateur pourra choisir sa caméra, et des statistiques en temps réel,» a poursuivi Julien Bergeaud. Le nombre de matchs produits en 4K (Ultra Haute-définition) sera multiplié par deux.

Enfin, concernant la distribution, le directeur général de Médiapro a affirmé être «agnostique», c’est-à-dire libre de proposer sa chaîne à qui en voudra : bouquets télé des opérateurs ADSL, Canal et les Gafa. «Des discussions sont bien avancées avec ces acteurs, a-t-il confirmé. Nous aurons une distribution innovante.» Médiapro vient de déposer sa demande de convention auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Le match va bientôt pouvoir commencer.

© SportBusiness.Club Février 2020

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 6, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.