Mickey se met au sport

Evénements sportifs

La course à pied la plus lente du monde! C’est le slogan que les dirigeants de Disneyland Paris scandaient avec fierté à propos de Run Disney, un événement disputé samedi 24 et dimanche 25 septembre dans les parcs de loisirs franciliens du groupe, à Marne-la-Vallée. C’était la première fois que ces courses, nées à Orlando en 1994, étaient organisées en dehors des Etats-Unis.

Près de 16 000 participants étaient attendus sur plusieurs distances: de 100 mètres à 2 kilomètres pour les enfants, 5 kilomètres pour les familles, samedi matin, et un semi-marathon de 21,1 kilomètres pour les adultes, dimanche matin. Les épreuves étaient disputées avant l’ouverture des parcs au public. «Aux Etats-Unis, nos courses attirent 250 000 coureurs, indique Nicolas Dupeux, directeur de Disney Business Solutions. Ce sont des marathons ou des épreuves thématisées, comme la course des princesses ou celle de Star Wars. Nous ne sommes pas dans un esprit de performance sportive, mais dans une recherche d’expérience.»

Disney parie sur la magie du parcours, qui a traversé le château de la Belle au Bois Dormant et le bateau des pirates. Des points photo, tous les kilomètres et parfois avec des personnages Disney, ont immortalisé cette course au terme de laquelle a été remise à chaque participant une médaille aux couleurs du parc.

Remplir le parc hôtelier de Disney

L’objectif de l’événement était double pour Disney. D’une part, accueillir le public drainé par les courses: des familles qui se déplacent en groupe. Justement, Disneyland Paris a un parc hôtelier à remplir. Avec son dossard, le coureur pouvait aussi réserver sa chambre et son programme de festivité, comme une soirée privée dans le parc ou un spectacle de Buffalo Bill. «Notre clientèle est déjà très internationale, indique Nicolas Dupeux. 70% des coureurs sont étrangers et nous recensons 50 nationalités différentes.»

D’autre part, le géant américain des loisirs profite de l’image bien-être et santé générée par le sport. «Disney est un acteur clé de la jeunesse et doit jouer un rôle auprès de ce public, explique Nicolas Dupeux. Le programme « Magic of Healthy Living » (« La magie d’un mode de vie sain ») a été mis en place aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et se déploie en France. Toute notre restauration été revue. Nous voulons allier sport et santé

D’autres événements sportifs à venir

Pour autant, Run Disney ne doit pas être un événement déficitaire. Les courses, organisées par Golazo Sports, rassemblent plusieurs partenaires, la plupart déjà liés aux parcs Disney: Renault, Vittel, Powerade, Sporteus (Lactel), New Balance, Loxam (dont ce sera la première activation avec Disneyland). Une trentaine de marques s’exposent aussi dans un salon consacré au running.

Disneyland ne s’arrêtera pas là avec le sport. Le parc, qui a déjà reçu le Tour de France, accueille depuis 2013 la Leaders Cup de basket-ball, une compétition officielle rassemblant les huit meilleures équipes du championnat de France. «Nous sommes en discussion avec d’autres organisateurs pour de nouveaux événements et nous travaillons aussi sur des projets propres», confie Nicolas Dupeux. Qu’importe la discipline, Mickey, Minnie et leurs amis répondront toujours présent pour encourager les sportifs.

Article publié sur Stratégies.fr par Bruno Fraioli le 23 septembre 2017

1 Rétrolien / Ping

  1. Mickey aime beaucoup les runners | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.