Moins de marques à Roland-Garros, mais des tarifs en hausse

L’édition 2018 de Roland-Garros n’a pas débuté que déjà quelques uns savent que ce sera une bonne cuvée. Sportivement, le bilan sera dressé dimanche 10 janvier, après la finale messieurs. Toutefois, commercialement, les comptes sont déjà pratiquement faits. En 2017, le tournoi, qui figure parmi les quatre du Grand Chelem*, avait rapporté 230 millions d’euros dans les caisses de la Fédération française de tennis (FFT). Un montant en progression de 15% par rapport à l’année précédente (voir détails ci-dessous). En 2018, la tendance sera encore positive.

Et pourtant, le nombre de partenaires s’est réduit : il est passé de vingt-et-un en 2017 à dix-neuf cette année. IBM, fidèle depuis 32 ans et encore Partenaire officiel l’an passé, a choisi de ne pas renouveler l’accord pour des raisons stratégiques. Häagen-Dazs s’est aussi retiré. Une aubaine pour Unilever, Fournisseur officiel, qui active désormais son partenariat autour de sa marque de glaces Magnum, et non plus autour de Rexona.

Quels tickets d’entrée pour les partenaires ?

Malgré tout, Roland-Garros se rattrape tout de même avec des tarifs à la hausse. C’est notamment grâce à l’ouverture du nouveau Village des partenaires : plus vaste et confortable, il a fait flamber les prix. La valeur de tous les packages a été réévaluée… à la hausse, avoue-t-on à la la FFT. Les équipes commerciales se projettent d’ailleurs déjà dans la perspective du nouveau stade Roland-Garros, prévu pour 2020. Dans deux ans, les espaces et les territoires d’expression pour les marques y seront encore plus importants.

Question coûts, aujourd’hui, pour être Partenaire premium, c’est-à-dire de “rang 2” juste après BNP Paribas, le ticket d’entrée s’élève entre 7 et 8 millions d’euros par an. Ils sont deux à ce niveau : Emirates, qui disposera de la loge la plus vaste dans le Village, et Peugeot. Le “rang 3”, celui des Partenaires officiels, rassemble quatre marques (voir ci-dessous). Ticket d’entrée entre 4 et 5 millions d’euros. Toutes ces annonceurs bénéficient d’une visibilité sur les courts.

Pour le dernier rang, celui des fournisseurs, le droit d’entrée est d’environ 1,5 million d’euros. «Les prix “catalogue” et fixes n’existent plus, explique Michael Tonge, le directeur sponsoring de la FFT arrivé il y a un an. Depuis 5 ans les attentes des annonceurs ont beaucoup changé. Il y a une base, mais après ce n’est plus que du sur-mesure. L’objectif de chaque marque est le fan-engagement : elles cherchent des histoires à raconter et plus seulement de la visibilité pure».

*Les quatre tournois du Grand Chelem : Australian Open, Roland Garros, Wimbledon, US Open.


Le Chiffre d’affaire de Roland-Garros

En 2017 le budget de Roland-Garros s’est élevé à 230,7 millions d’euros.

  • Droits Médias : 85,1 M€ (37 %)
  • Billetterie : 33,9 M€ (15 %)
  • Partenariat : 62,7 M€ (27 %)
  • Relations publiques : 36,2 M€ (16 %)
  • Produits dérivés et autres: 12,8 M€ (5 %)

Les partenaires de Roland-Garros 2018

  • Parrain officiel : BNP Paribas
  • Partenaires premium : Emirates, Peugeot.
  • Partenaires officiels : Engie, Lacoste, Longines, Perrier.
  • Fournisseurs officiels : Accor Hôtels, Lavazza, Adecco, Magnum (Unilever), Adidas, Mastercard, Babolat, Orange, JC Decaux, Potel & Chabot, Lagardère, Tropicana.