OTT : des opportunités avant d’être une menace.

Sportel 2018 à Monaco

Le monde du sport n’a pas à rougir du virage numérique qu’il négocie selon Olivier Hascoat, président de Doe Multimédia et juré des Sportel Awards. La cérémonie s’est déroulée mardi 23 octobre à Monaco en marge du Sportel. A cette occasion, cet expert de l’entertainment, en particulier de la mode et de la musique, découvrait l’univers du sport. «Le numérique est déjà bien implanté au coeur du sport, indique-t-il. J’y observe un grand dynamisme et de l’innovation

Ancien dirigeant de My Space, une plateforme numérique de distribution de musiques, Olivier Hascoat a été un des acteurs de la transformation digitale de l’édition musicale. «La menace du numérique c’est le piratage, et cela fait très peur aux acteurs en place tout simplement parce qu’ils connaissent mal ce phénomène, affirme-t-il. Oui, le numérique peut faire baisser la taille du gâteau, mais ce peut aussi être une source d’opportunités

«C’est toujours le consommateur qui décide !»

Olivier Hascoat rappelle que le monde la musique, lors de l’arrivée du numérique et au piratage, avait cherché à lutter contre ce phénomène. Quitte à tuer dans l’oeuf des start-ups naissantes qui apportaient de l’innovation. Un combat vain. «Cela n’a jamais arrêté cette révolution, insiste l’expert. Nous étions devant une réalité et au final c’est toujours le consommateur qui décide.»

Olivier Hascoat, Doe Multimedia

Le sport est confronté aux mêmes soucis et les détenteurs de droits ont des craintes identiques à celles des maisons de disques au début des années 2000. «C’est effectivement le cas, mais en plus ramassé, estime Olivier Hascoat. L’arrivée de l’OTT (“Over The Top”) est un bon exemple. Cette technologie apporte un réel dynamisme au marché car les téléspectateurs peuvent bénéficier d’un accès direct aux programmes sportifs. Les détenteurs de droits ont aussi un lien direct avec leurs consommateurs. Certains y voient une menace, d’autres des opportunités

Le patron de Doe Multimédia avoue être très impressionné par l’e-sport. «C’est un sas incroyable pour les innovations, confie-t-il. L’e-sport est une vraie pépinière qui peut servir et aider les disciplines traditionnelles.» A elles, donc, d’en faire bon usage, conclue l’expert du monde numérique.

© SportBusiness.Club. Octobre 2018