Paris 2024 : «des Jeux exemplaires et éthiques»

«Nous ne devons pas nous limiter aux discours». En signant la Charte d’engagement LGBT+ jeudi 26 juillet, Tony Estanguet, le président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (COJO), souhaite montrer l’exemple. «Les grands événements sportifs doivent aussi être l’occasion d’envoyer des messages, de promouvoir notamment l’égalité des droits, a expliqué l’ancien champion olympique. Je suis le garant de Jeux exemplaires. Ces accords nous permettent de grandir»

A l’initiative de l’association, l’Autre Cercle, cette charte engage les entreprises signataires à “adopter des pratiques exemplaires en matière de lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou de genre et à assurer un environnement de travail inclusif aux lesbiennes, gay, bisexuelles ou transgenres au sein de ses équipes”. «C’est très important pour nous, car nous serons près de 5.000 salariés au COJO, sans compter les 70.000 volontaires», a insisté Tony Estanguet.

Cet engagement, signé quelques jours avant le début des 10e Gay Games à Paris (4 au 12 août 2018), fait suite à d’autres accords pris auparavant par Paris 2024. Le 23 mai dernier, le COJO et la Ville de Paris s’étaient engagés avec le Yunus Center et l’association Les Canaux, afin que les PME de l’économie sociale, solidaire et circulaire profitent de l’événement et dans l’objectif d’aider l’insertion des personnes en difficulté.

Le 19 juin, c’est avec les huit principales organisations syndicales (CFDT CFE-CGC, CFTC, CGT, FO) et patronales (CPME, Medef, M2P) que Paris 2024 s’est engagé dans une charte sociale dont les principaux points permettront de mieux cadrer les besoins et de favoriser là aussi l’accès à l’emploi pour des populations qui en sont éloignées. «Ce sont des actes forts, a confié Tony Estanguet. Il faut poursuivre dans cette voie, et les acteurs économiques de Paris 2024 vont sans doute nous embarquer sur d’autres terrains. Le but est bien de montrer que ce seront des Jeux utiles pour tous».

© SportBusiness.Club juillet 2018