Paris 2024 fait valider ses sports additionnels

C’est avec la satisfaction d’un bilan très positif de la Journée Olympique que les dirigeants de Paris 2024 se sont envolés dimanche en début de soirée pour Lausanne en Suisse, via l’aéroport de Genève. Attendus pour la 134e Session du Comité international olympique (CIO) dès ce lundi 24 juin, Tony Estanguet, le président du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (Cojo), Etienne Thobois, le directeur général, et Jean-Philippe Gatien, le directeur des sports, pourront se vanter d’avoir mobilisé 800.000 personnes à travers la France dimanche 23 juin, pour célébrer l’olympisme. Cette année l’événement était couplé à la Fête du Sport.

Rien qu’à Paris, Place de la Concorde, où plus de 30 sports étaient présentés ou proposés en initiation au grand public sur cet espace de 75 000 m², le Cojo annonce la visite de plus de 300 000 personnes. Un vrai succès populaire aidé par une météo estivale. «J’ai le sentiment que ce public était très excité par cet événement, beaucoup m’ont remercié directement, affirme Tony Estanguet. C’est important car à chaque organisation de cette envergure nous touchons une nouvelle population.»

Mardi 25 juin, le bilan d’étape que Tony Estanguet et ses équipes présenteront devant la centaine de membres du CIO comprendra aussi 46 noms, ceux de 23 femmes et 23 hommes ayant remporté un dossard pour le marathon populaire des Jeux de Paris 2024. Ils ont été tirés au sort parmi la dizaine de milliers de participants à l’une des 12 courses de 2 024 mètres organisées à Paris et en Province dans le cadre de la Journée olympique.

«Jamais le malin avant»

Autre point fort de cette présentation, l’inauguration effective du Stade nautique de Vaires-sur-Marne qui accueillera les compétitions olympiques d’aviron et de canoë-kayak de descente en eaux-vives. C’est la première infrastructure sportive de Paris 2024 qui sort de terre en attendant la piscine olympique à Saint-Denis et l’Arena 2, à Paris Porte de la Chapelle.

L’autre sujet important de cette Session du CIO, qui se tient jusqu’à mercredi, est le vote des quatre disciplines proposées par Paris 2024 pour intégrer le programme des Jeux : escalade, skateboard, surf et breakdance. Thomas Bach, le président du CIO paraît tellement enchanté par ces sports synonymes de jeunesse qu’il paraît difficile que ce choix ne soit pas validé. «Je ne fais jamais le malin avant la ligne d’arrivée, mais nous venons avec une super proposition et sommes convaincus de nos choix», confie Tony Estanguet qui sera à Lausanne avec deux ambassadeurs : Mounir Biba, ancien champion du monde de breaking, et la championne d’escalade suisse Petra Klingler. Histoire de viser d’autres sommets.

© SportBusiness.Club. Juin 2019

Mise à jour, mardi 25 juin 2019. «Le breaking, le skateboard, l’escalade et le surf ont été admis à titre provisoire au programme des sports pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. La décision a été prise aujourd’hui par la 134e Session du Comité International Olympique (CIO)». Communiqué du CIO.