Paris 2024 va changer de logo

Le logo de la candidature de Paris pour les JO 2024 s'affiche sur l'Arc de Triomphe

Les jours de la petite Tour-Eiffel sont comptés. Le comité d’organisation des jeux olympiques de Paris 2024 (COJO) vient de lancer un appel d’offres pour la “refonte de la marque-mère des Jeux Olympiques et Paralympiques”. Il s’agit “de concevoir l’identité visuelle” des Jeux de Paris c’est-à-dire le logo et l’ensemble des emblèmes olympiques et paralympiques, ainsi que toutes les marques, sous-marques ou labels dérivés. Une typographie originale sera également à imaginer.

Le chantier n’est pas une mince affaire car il débouche sur le guide d’usage des emblèmes de Paris 2024. Ce document est très important, il détaille précisément comment utiliser le logo des Jeux de Paris, ainsi que les interdictions, pour l’ensemble des situations possibles : sites de compétition, tenues officielles, publications, tickets, papier à en-tête, association avec les marques partenaires, événementiel, etc. Il s’agit de la base de la future plateforme de marque de Paris 2024.

50 à 80 chartes graphiques

L’appel d’offres lancé par le COJO couvre également l’identité visuelle du relais de la flamme olympique, la charte graphique des Jeux pour les diffuseurs officiels et l’habillage du programme culturel accompagnant les Jeux. Au total le document que j’ai pu consulter précise qu’il y aura entre 50 à 80 chartes différentes à concevoir. L’ensemble devra évidemment répondre aux strictes exigences du Comité international olympique, notamment concernant l’usage des anneaux olympiques.

Le COJO indique par ailleurs que le grand public pourra être associé à la création de certains éléments de la charte graphique, notamment des écoles ou des jeunes talents. Un concours national ou un appel à projets seraient ainsi organisés dans ce sens.

Les candidats devront se manifester et rendre les premières copies avant mercredi 7 novembre, 14h00. Pour les aider, l’appel d’offres est accompagné de nombreux éléments notamment le guide graphique de Londres 2012 ou les emblèmes olympiques des précédents Jeux. Le choix du prestataire devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

Une évolution est possible

Le COJO précise enfin que l’agence désignée devra réaliser son travail en fonction de la vision que Paris 2024 compte donner à ses jeux. Ce positionnement n’est pas encore officiellement acté. Toutefois, le document trace les grandes lignes directrices : “la volonté de modernité, de rupture, d’esthétisme, de créativité ; le caractère inclusif et intergénérationnel des Jeux de Paris ; leur capacité à agir comme un trait d’union ; l’ambition de marquer durablement l’Histoire.”

Cet l’appel d’offres fait suite à d’autres lancés au cœur de l’été. Ils concernaient notamment le programme de relais de la flamme, les logos des équipes de France olympique et paralympique, la mascotte et les événements de la journée olympique.

Même si l’idée de conserver le logo de la candidature a trotté dans l’esprit des dirigeants du COJO, les Jeux de Paris 2024 auront donc leur identité visuelle propre. Enfin peut-être… “Traditionnellement, les Comités d’Organisation des Jeux Olympiques ont toujours modifié leurs emblèmes entre les phases de candidature et les phases de livraison, rappelle l’appel d’offres. Cependant, les candidats pourront s’ils le jugent opportun, travailler sur une évolution de l’emblème existant plutôt que sur une véritable modification, le COJO n’ayant pas d’idées préconçues à ce sujet.” La petite Tour-Eiffel qui a connu un réel succès populaire n’a pas encore dit son dernier mot.

© SportBusiness.Club. Octobre 2018