Paula Radcliffe : «l’athlétisme doit se moderniser»

Athlétisme

Paula Radcliffe ambassadrice de Run Disney

La recordwoman du marathon aime les avancées technologiques… mais pas trop. Jury des Podium d’Or du Sportel 2017, Paula Radcliffe estime que sa discipline devrait évoluer. «Je vois toutes des innovations dans les autres sports, mais pas en athlétisme, explique la championne britannique rencontrée à Monaco où se tient le marché international des programmes TV de sport. Ces nouveautés technologiques sont bien et elles peuvent rendre un sport plus intéressant. Toutefois, je reconnais aussi qu’il faut faire attention avec. La technologie ne doit pas interférer dans le sport».

Paula Radcliffe au Sportel 2017

Selon la marathonienne, «l’athlétisme est une discipline pure, mais il faut qu’elle se modernise, qu’elle évolue… sans perdre sa simplicité». Le couloir n’est donc pas large pour Paula Radcliffe qui estime quand même que son sport «est plutôt bien filmé par la télé», notamment le marathon. «Cette course doit conserver son aspect mythique, confie-t-elle. A la télévision, on doit continuer à voir les émotions, autant que les datas».

C’est plutôt dans les stades que l’athlète affirme que le plus gros travail reste à faire. «Aujourd’hui, la durée d’attention du public est beaucoup moins importante qu’avant, assure Paula Radcliffe. Or, les temps sont parfois longs entre les épreuves. Il faudrait aller plus vite. L’athlétisme est en concurrence avec beaucoup d’autres sports, surtout auprès des jeunes».