Point P construit son team

Présentation du Team Point P

Pas superstitieux pour un sous, c’est avec 13 athlètes que Point P a lancé son Team. Le négociant en matériaux de construction a lâché le football pour construire sa propre équipe omnisport. «Au départ, on ne devait avoir qu’un seul athlète par région commerciale, et puis finalement certains on été tellement enthousiastes qu’ils ont enrôlé deux sportifs, et c’est pour cela que nous sommes arrivés à 13, qui est un bon chiffre», précise Jacques Preste, directeur général, tout sourire, et donc nullement préoccupé par le symbole.

Après 18 ans de football, et de partenariat avec la Coupe de la Ligue, Point P change donc de stratégie pour s’associer avec des espoirs du sport français dans le cadre du Pacte de performance. Huit femmes et cinq hommes, soit treize jeunes, dont quatre handisport, composent la nouvelle équipe de l’enseigne du groupe Saint Gobain. Un contrat de partenariat d’un an renouvelable a été signé avec chacun pour une aide financière de 20 000 euros. Avec les activations prévues le budget global ne devrait dépasser 500 000 euros quand le ticket d’entrée pour être partenaire majeur de la Coupe de la Ligue s’élève à 700 000 euros.

Nouvelle stratégie après le football

Jacques Pestre, DG de Point P

Pour construire son Team et les accompagner ensuite, Point P s’est appuyé sur Sport Market et l’association Athlètes & Partenaires, avec l’aide de l’Insep (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance). Le choix de cette nouvelle stratégie intervient après deux ans de réflexion. «On travaille avec des artisans, des gens simples qui le lundi matin parlent avant-tout de sport, du coup, ne pas être dans ce domaine pour Point P aurait été un handicap, explique Jacques Pestre. Nous avons été durant 18 ans dans le football et nous voulions du changement». Point P ne renie en rien cette période qui lui a permis de gagner en notoriété et en image (voir l’interview vidéo de Jacques Pestre ci-dessous).

«L’idée de ce Team d’athlètes est intéressante car il y a là un aspect individuel et un aspect collectif en même temps, poursuit le dirigeant. Cela correspond bien à nos métiers où il faut être bon individuellement mais aussi avec toute l’équipe. Et puis, nous avons, comme eux, des défis à relever. Chez Point P notre projet s’appelle Conquête 2025. Nos enjeux sont ceux de l’Internet, du réseau ou de l’uberisation de nos métiers».

Concrètement, l’enseigne et chaque région commerciale pourront communiquer autour de leurs athlètes grâce à un contrat d’image signé avec eux. En contrepartie, les sportifs devront se rendre disponibles une dizaine de fois par an pour leur nouveau sponsor, dont ils porteront le logo sur leurs tenues de compétition. Quant au chiffre 13, personne ne prête attention à sa symbolique, d’autant que le Team a été baptisé quelques jours avant de la meilleure manière par la médaille de bronze de son skieur Frédéric François lors des Jeux paralympiques de Pyeongchang.


Les athlètes du Team Point P

  • Mélanie de Jesus dos Santos (gymnastique)
  • Anne-Laure Florentin (karaté)
  • Frédéric François (Ski handisport)
  • Marie-Eve Gahié (judo)
  • Mathilde Gros (cyclisme)
  • Alexis Hanquinquant (paratriathlon)
  • Manon Hostens (canoë-kayak)
  • Romain Imadouchene (haltérophilie)
  • Wassila Lkhadiri (boxe)
  • Lucas Mazur (parabadminton)
  • Mathilde Rivière (lutte)
  • Anaëlle Roulet (natation handisport)
  • Jean-Charles Valladont (tir à l’arc)