Point P et ses douze athlètes

Sponsoring. Acte 2 pour Point P. L’enseigne de distribution de matériaux repart pour une saison avec son « Team » d’athlètes, douze au total, tous signés dans le cadre du pacte de performance qui permet à une entreprise d’accompagner un sportif de haut niveau. L’équipe est quasiment identique à celle de l’an passé dont les résultats ont dépassé les espérances des dirigeants de l’entreprise.

«Nous avions, je pense, tout prévu pour cette première saison, excepté un succès sportif aussi important, indique Jacques Pestre, directeur général de Point P. Au total, notre team a décroché 29 médailles dans les différents championnats internationaux auxquels ils ont participé.» Une retour sur investissements en podiums qui a donné le sourire au patron de l’enseigne… et l’envie de poursuivre.

Un athlète par région

Accompagné des agences Athlètes et Partenaires et Sport Market, Point P a construit son team d’athlètes 2019 avec les mêmes principes que le premier. «Nous ne souhaitions pas une équipe nationale, mais des sportifs de terrain, proches de nos onze régions, explique Jacques Pestre. Nos équipes peuvent ainsi parfaitement s’identifier à eux.» Chacune des onze régions de Point P bénéficie de son sportif référent, originaire de son territoire ou s’y entraînant. Seule Auvergne-Rhône-Alpes fait le doublé avec une gymnaste et un skieur.

Tous les athlètes ont signé un pacte de performance, une convention mise en place en 2015 par le Secrétaire d’Etat au sport de l’époque, Thierry Braillard. Chaque contrat individuel s’élève 20.000 euros par an, soit un investissement total de 240.000 euros pour Point P. En contre partie du soutien financier, le sportif porte les couleurs de la marque. Cet accord lui permet aussi de mettre un pied dans l’entreprise et penser déjà à sa reconversion. Le skieur Jordan Broissin va même un peu plus loin avec une Convention d’insertion professionnelle.

Les athlètes Point P reviennent régulièrement rendre compte de leurs exploits dans les magasins de leur région. En parallèle, l’enseigne, qui a longtemps été partenaire de la Coupe de la Ligue en football, s’est investie dans un autre événement : les World Skill, baptisés en France olympiades des métiers. La marque en est sponsor des métiers du bâtiment. Une compétition, pas très éloignée de l’univers du sport, où Point P espère également décrocher des médailles mondiales.

© SportBusiness.Club. Mars 2019


Ecoutez l’interview de Jacques Pestre, DG de Point P


La team Point P 2019

La Team Point P 2019 est composée de 12 athlètes :

  • 7 femmes, 5 hommes
  • 12 disciplines sportives
  • 3 athlètes handisport
  • 24 ans de moyenne d’âge
  • Marie-Eve Gahié, 22 ans (judo), Ile-de-France
  • Alexis Hanquiquant, 33 ans (paratriathlon), Normandie
  • Jean-Charles Valladon, 29 ans (tir à l’arc), région Est
  • Mélanie de Jesus dos Santos, 19 ans (gymnastique), Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Jordan Broisin, 26 ans (handi-ski), Auvergne-Rhône-Alpes
  • Romain Imadouchène, 23 ans (haltérophilie), région Nord
  • Mathilde Gros, 19 ans (cyclisme sur piste), Bretagne
  • Elodie Ravéra, 24 ans (aviron), Pays de Loire
  • Lucas Mazur, 21 ans (para-badminton), région Centre
  • Anne-Laure Florentin, 27 ans (karaté), Nouvelle-Aquitaine
  • Manon Hostens, 24 ans (canoë-kayak), Occitanie
  • Wassila Lkhadiri, 23 ans (boxe), Provence-Alpes-Côte d’Azur

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 12, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.